7 bonnes raisons logiques pour surmonter la peur de l'avion - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
7 bonnes raisons logiques pour surmonter…
Cette femme récupère le bois au bord de la mer pour créer des sculptures réalistes évoquant les esprits de la Nature Ce photographe parvient à capturer la fascination qu'exercent les villes sous la pluie

7 bonnes raisons logiques pour surmonter la peur de l'avion

1.474
Advertisement

L'aviophobie est la peur de prendre l'avion. Elle est déclenchée par un état d'anxiété presque incontrôlable qui nous prend dès que nous mettons les pieds dans un avion, même pour un trajet court. Bien que l'avion soit aujourd'hui un moyen de transport très utilisé, l'aviophobie est très répandue. Selon certaines statistiques, environ 50% de la population mondiale en souffre. Si vous êtes de ceux qui ont peur de prendre l'avion, voici quelques bonnes raisons de dormir tranquille.

NB. Pour plus d'approfondissements, veuillez consulter la liste des sources à la fin de l'article.

image: pxhere
  • Nous ne sommes pas les seuls : chaque jour, des milliers d'avions (environ 103 000) traversent le ciel de la Terre. Il a été calculé que chaque jour, environ 8 millions de personnes prennent l'avion. En 2013, 44 % (3,1 milliards) de la population mondiale a fait au moins un voyage en avion et seulement 210 personnes sont mortes.
  • Mieux vaut un requin ou un avion ? En 2006, le professeur David Ropeik, de l'Université Harvard, a calculé la probabilité de mourir d'un accident d'avion et l'a comparée à celle d'être attaqué par un requin. Le scientifique a découvert que la probabilité de mourir d'un accident d'avion est de 1 sur 11 millions. Et ceux de mourir attaqués par un requin ? 1 sur 3 millions !
  • 123 000 ans : Arnold Barnett, professeur de statistique au MIT Boston, a également fait ses calculs. Barnett a découvert que la probabilité de mourir pendant un vol civil était de 1 sur 45 millions. Cela signifie qu'avant de mourir, un homme normalement malchanceux devrait voler pendant au moins 123 000 heures !
  • Plus de sécurité par rapport aux autres moyens de transport : selon certaines statistiques, les accidents aériens causeraient 0,06 décès par milliard de kilomètres parcourus. Autobus 0,14, métro 0,24, trains 0,47, voitures 5,75 et motos 217.
  • Mieux vaut conduire ou voler ? Selon l'Organisation mondiale de la santé, il y a eu plus de 1,2 million de morts sur la route en 2010. L'Université d'Oxford a calculé qu'en 2006, les Britanniques avaient une probabilité sur 36 512 de mourir dans un accident de voiture et une sur 3,5 millions de mourir dans un accident d'avion.
  • Turbulences : selon les pilotes, une légère turbulence est comme une route légèrement accidentée ; la turbulence moyenne n'a besoin que d'un léger virage. Et la forte turbulence ? Elles sont très rares (quelques minutes toutes les 10 000 heures de vol) et sont de toutes façons facilement surmontables. Dans tous les cas, il est peu probable qu'une turbulence dure plus de 15-20 minutes.
  • Travail : il est toujours bon de rappeler que l'aviation civile fournit du travail à environ 57 millions de personnes dans le monde.
Advertisement

Si tout ce que nous avons dit ne suffit pas à rassurer, sachez que le psychologue Tom Bunn a développé un programme contre la peur de l'avion appelé Soar et basé sur la libération d'oxytocine (hormone de l'amour). Selon Bunn, si, pendant le vol, on imagine quelque chose d'agréable (notre fiancé(e), nos enfants ou nos animaux domestiques) l'amygdale ne libère plus l'hormone du stress responsable de l'anxiété. Qu'attendez-vous pour réserver vos prochaines vacances sur une île reculée ?

Tags: CurieusesUtiles
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci