Le chemin des phares : un parcours merveilleux parmi les "gardiens de la mer" en Bretagne et en Normandie - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le chemin des phares : un parcours merveilleux…
Après avoir vaincu le cancer, elle traverse la Manche à la nage 4 fois sans s'arrêter et bat tous les records Pas seulement Anne Frank : trois journaux intimes peu connus de jeunes filles juives qui ont raconté l'Holocauste

Le chemin des phares : un parcours merveilleux parmi les "gardiens de la mer" en Bretagne et en Normandie

1.036
Advertisement

Les phares sont des structures qui ont toujours fasciné de nombreuses personnes. Que ce soit parce qu'ils sont construits dans des endroits souvent reculés ou à la lisière de la terre qui émerge, ou encore pour le sentiment d'émerveillement et de majesté qu'ils procurent, une chose est certaine : ils rendent tout lieu un peu plus fascinants.

Véritables "gardiens de la mer", ils jouent un rôle essentiel pour ceux qui naviguent. Leurs silhouettes hautes aux formes variées, qui défient la puissance des vagues, ont toujours attiré autour d'eux un charme mystérieux.

Il y a deux régions en Europe qui semblent destinés à ceux qui sont émus par la vue d'un phare. L'itinéraire que nous allons vous décrire se trouve en France : êtes-vous prêt à partir et à suivre la lumière de ces tours géantes sur la mer ?

Il s'agit de la Bretagne et de la Normandie, deux régions fascinantes surplombant la Manche et l'océan Atlantique. Ici, ce ne sont pas seulement les beaux villages, les villes médiévales et la nature sauvage qui dominent, mais c'est aussi et surtout la mer.

En Bretagne et en Normandie, depuis des siècles, de nombreuses activités humaines s'y sont développées. Pour cette raison, les côtes et les falaises dentelées ne pouvaient être parsemées que de phares, devenus des éléments du paysage ainsi que des sources de panoramas légendaires.

Nous partons de Ouistreham, en Normandie, un village médiéval où se dresse le phare pour garder la ville. En vous dirigeant vers l'ouest, non loin de Barfleur, vous pourrez admirer et visiter le deuxième plus grand phare d'Europe, celui de Gatteville. 75 mètres de haut et 365 marches en font un véritable géant sur l'eau.

En ce lieu, le chemin des phares nous conduit en Bretagne, au Phare de l'Ile Vierge, celui de pierre le plus haut du monde. Sa tour mesure 82 mètres et 400 marches sont nécessaires pour atteindre le sommet. Il est situé sur un îlot auquel on peut accéder par des promenades en bateau spécialement organisées.

Au Conquet, sur la pointe de Saint Mathieu, se trouve le phare du même nom, l'un des véritables symboles de la Bretagne. Non loin des ruines anciennes du village, le phare de Saint Mathieu est un endroit fantastique, d'où vous pourrez profiter d'une vue spectaculaire. Les îles autour du Conquet sont également parsemées de phares, toujours accessibles par bateau.

Advertisement

Mais le phare le plus "palpitant" de Bretagne est certainement celui de la Jument, construit sur l'éperon rocheux de l'île d'Ouessant. Vous avez probablement déjà vu ses fameuses photos, illustrant cette immense structure littéralement entourée de hautes vagues, avec le gardien qui apprécie le spectacle presque comme si de rien n'était. C'est un must.

La liste des phares à visiter en Bretagne et en Normandie ne s'arrête pas là, et dans certains d'entre eux, il est même possible de passer la nuit, même si les prix peuvent être élevés. Découvrir les majestueuses tours lumineuses du nord de la France est un voyage inoubliable à bien des égards, avec des vues, des histoires et des atmosphères qui resteront dans le cœur de tous.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci