Un chasseur américain a payé 100 000 $ pour abattre une chèvre sauvage en voie de disparition - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un chasseur américain a payé 100 000…
Les 15 affiches avec les phrases les plus amusantes et ironiques contre le changement climatique Ces 18 œuvres urbaines montrent que l'art ne se trouve pas que dans les musées

Un chasseur américain a payé 100 000 $ pour abattre une chèvre sauvage en voie de disparition

3.730
Advertisement

Le markhor (Capra falconeriest une grande espèce de chèvre sauvage dans le nord-est de l'Afghanistan, en Inde, dans le sud du Tadjikistan, en Ouzbékistan et au Pakistan (pays dont il est l'animal national). L'espèce est considérée comme "en danger" par l'UICN puisqu'il reste moins de 2 500 individus adultes, et au cours des deux dernières générations, l'espèce a diminué de 20%.

C'est pourquoi le geste d'un chasseur américain a été défini comme déplorable par le web.

Le markhor est l'animal national du Pakistan. Comme il est menacé d'extinction, le pays a interdit la chasse de ce merveilleux spécimen de chèvre sauvage. Cependant, les lois de l'Etat pakistanais sont particulièrement contradictoires. De fait, la chasse de cet animal n'est interdite qu'aux Pakistanais : pour les touristes à la recherche de "trophées", tout est permis.

Parmi ces touristes, on trouve Bryan Kinsel Harlan, un chasseur texan à la recherche de nouveaux trophées à exposer. En payant environ 100 000 $ au gouvernement du Pakistan, le chasseur a réussi à obtenir la permission de chasser le markhor.

L'action, déjà déplorable en soi, est apparue encore plus ignoble à la suite des quelques vidéos publiées par Harlan. Dans celles-ci, l'Américain montre comment il a chassé l'animal, lui tirant dessus alors qu'il était encore avec sa meute et entouré des petits. Des images qui ont éveillé les consciences de la communauté virtuelle qui a aussitôt condamné ce geste, notamment parce que Harlan invitait d'autres chasseurs à suivre son exemple.

La chasse au markhor est principalement pratiquée par des chasseurs en quête d'aventure. Le gouvernement pakistanais impose certaines règles : par exemple, l'animal doit être un mâle adulte et ne peut être chassé que dans certaines zones. Mais ces lois ne suffisent pas et montrent au contraire le paradoxe du gouvernement asiatique.

La chasse des animaux menacés d'extinction est un geste déplorable. Le faire par pur plaisir, avec la connivence de tout un gouvernement, en fait un véritable geste criminel.

Tags: AnimauxNature
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci