Aux Pays-Bas, on réalise le premier Hyperloop d'Europe : il fera 450 km en moins de 30 minutes - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Aux Pays-Bas, on réalise le premier…
En France, on a retrouvé un fémur géant de dinosaure, qui a vécu il y a 140 millions d'années Un sac en coton pour les fruits et légumes : voici comment cette entreprise bien connue devient sans plastique

Aux Pays-Bas, on réalise le premier Hyperloop d'Europe : il fera 450 km en moins de 30 minutes

6.419
Advertisement

Imaginez un instant une ville du futur. Quel que soit le scénario auquel vous songez, il impliquera probablement des moyens de transport spéciaux et, pour l'instant, inatteignables. Eh bien, si vous avez pensé à des wagons de type "capsule" qui se déplacent dans des tubes à très grande vitesse en suspension dans l'air, une telle invention n'est peut-être pas si éloignée que ça.

Cela s'appelle Hyperloop, et c'est une nouvelle approche de la mobilité rapide, une idée initialement proposée en 2013 par Elon Musk, co-fondateur et CEO de Tesla. L'intérêt porté à ce moyen de transport innovant est tel qu'il a provoqué un énorme tumulte dans le monde entier. La start-up néerlandaise dont nous allons parler en est un bon exemple.

Elle s'appelle Hardt et c'est une équipe de scientifiques et d'experts du monde entier, qui a un objectif clair : amener l'Hyperloop en Europe, et rendre cette façon de voyager au service et à la portée de tous. L'entreprise fait ses premiers pas vers la création du premier tunnel à capsules sur le Vieux Continent.

Mais comment fonctionne Hyperloop ? L'idée est essentiellement basée sur l'utilisation d'une combinaison de basse pression à l'intérieur des tubes et de forces magnétiques, éléments qui peuvent faire bouger les capsules à plus de 1 000 kilomètres par heure. Il va sans dire que le potentiel d'un tel appareil serait énorme, car il nous permettrait de couvrir des distances sur Terre en une durée jusqu'ici impensable et d'une manière totalement écologique.

image: Hardt

Selon Hardt, une section de 30 mètres de long du tunnel est déjà en cours d'achèvement à Delft, aux Pays-Bas, et comprendrait tout le nécessaire pour rendre le système Hyperloop fonctionnel et adapté au transport de marchandises et de passagers. Il existe également un système à l'étude qui permettrait aux modules de passagers de changer de "voie" et d'itinéraire sans réduire la vitesse.

Le "réseau" de tunnels qu'envisage Hardt devrait couvrir environ 10.000 km au total, même si dans un premier temps il sera "limité" pour relier les principales villes et infrastructures du continent. L'objectif à court terme est en effet d'exploiter une ligne commerciale entre l'aéroport Schiphol d'Amsterdam et la ville allemande de Francfort.

Parcourir 450 km en moins d'une demi-heure est certainement une alternative plus respectueuse de l'environnement que les vols court-courriers, le tout au bénéfice de la durabilité et de la facilité des échanges.

Advertisement
image: Hardt

En plus d'être futuriste, le projet est incroyablement ambitieux. Mais l'intérêt incroyable que de nombreux experts du monde entier portent à ce projet permet d'espérer sa réalisation concrète.

Qui sait si dans un avenir pas si lointain on pourra expérimenter un voyage, suspendu grâce à la lévitation magnétique à 1 000 km/h, ou imaginer d'aller se promener dans une ville située dans un autre pays !

Source:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci