Cette prison a confié des chats errants aux détenus et l'initiative a changé la vie des deux parties

Baptiste

30 Août 2019

Cette prison a confié des chats errants aux détenus et l'initiative a changé la vie des deux parties
Advertisement

Le pouvoir thérapeutique des animaux, en particulier des chiens et des chats, est connu depuis l'antiquité. Ce n'est pas seulement un animal de compagnie, mais aussi un "médicament" qui aide à guérir l'esprit et l'âme. Les avantages d'avoir un animal de compagnie sont nombreux : il combat l'anxiété et la dépression, nous fait nous sentir moins seuls et nous remonte le moral, et même fait baisser notre tension artérielle. Bref, parmi tous les avantages et les inconvénients, il pourrait être vraiment avantageux pour tout le monde de posséder un animal de compagnie, comme un chien ou un chat. Ce que nous ignorons souvent, c'est que ces animaux sont vraiment utiles à tout le monde : même aux personnes condamnées en prison pour avoir commis un délit.

via mentalfloss

Advertisement

Facebook / Pendleton Correctional Facility_FORWARD

En 2015, dans l'État de l'Indiana, l'Animal Protection League a lancé une initiative très importante au Centre de réinsertion de la prison de Pendleton, appelée F.O.R.W.A.RD. L'idée derrière ce projet est de prendre les chats d'un refuge et de les mettre dans le centre de détention pour que les détenus puissent s'en occuper. Le programme s'est avéré aussitôt utile, tant pour les chats que pour les détenus.

Facebook / Pendleton Correctional Facility_FORWARD

Il y a une infinité de chats qui ont été maltraités par leurs anciens maîtres, qui ici, entre les murs de la prison, retrouvent le contact humain et l'affection des prisonniers. Tous les félins qui sont confiés aux soins des prisonniers, sont des animaux stressés qui ont perdu la confiance dans l'espèce humaine et qui sont donc difficilement adoptables. C'est précisément pour cette raison qu'ils passent une période de temps avec les prisonniers, qui leur donnent amour et patience.

Facebook / Pendleton Correctional Facility_FORWARD

Facebook / Pendleton Correctional Facility_FORWARD

Avec le temps, les chats deviennent plus sociables. Les prisonniers sont responsables de les nourrir et de les brosser correctement. Petit à petit, à force de soins, les petits animaux retrouvent la confiance.

Facebook / Pendleton Correctional Facility_FORWARD

Les chats ne sont pas les seuls à bénéficier de ce programme particulier : les détenus ont la possibilité de prendre soin d'un autre être vivant et d'apprendre à gérer leurs responsabilités.

Maleah Stringer, directrice de l'APL, a déclaré : "J'avais des détenus qui, lorsqu'ils ont reçu un chat, ont admis que c'était la première fois, du moins d'après leurs souvenirs, qu'ils s'accordaient le privilège de prendre soin de quelque chose."

Facebook / Pendleton Correctional Facility_FORWARD

Facebook / Pendleton Correctional Facility_FORWARD

L'animal procure au détenu un amour inconditionnel – quelque chose que beaucoup d'entre eux n'ont jamais reçu de leur vie. Il leur apprend aussi à interagir de manière non violente, même pour résoudre d'éventuels problèmes. 

Facebook / Pendleton Correctional Facility_FORWARD

Facebook / Pendleton Correctional Facility_FORWARD

Facebook / Pendleton Correctional Facility_FORWARD

Des programmes de récupération similaires impliquant la présence d'animaux sont assez courants dans les prisons américaines. L'une d'entre elles est réalisée par l'association de protection des animaux Purrfect Pals qui, grâce à son travail, aide de nombreux détenus et chatons sauvés de la rue.

Advertisement