La mode des chiens-taxis, une pratique absurde qui les oblige à remorquer des charrettes remplies de personnes - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La mode des chiens-taxis, une pratique…
L'histoire d'Irena Sendler, l'infirmière qui a réussi à sauver 2 500 enfants juifs de l'Holocauste Cet homme a sauvé la vie de plus de 200 personnes en les convainquant de ne pas se jeter du pont

La mode des chiens-taxis, une pratique absurde qui les oblige à remorquer des charrettes remplies de personnes

2.262
Advertisement

Tous les animaux devraient être protégés, même ceux pour lesquels nous n'avons pas une sympathie particulière. Pourtant, il existe des animaux pour lesquels nous ressentons instinctivement de l'affection. Les animaux de compagnie, par exemple. Parmi ceux-ci, il en est un que l'on appelle depuis des millénaires "le plus grand ami de l'homme". C'est le chien. Et c'est véritablement un animal merveilleux : loyal, intelligent, affectueux et sincèrement lié au genre humain.

C'est pourquoi certaines pratiques perpétrées contre nos amis nous exaspèrent au plus haut point.

via: The Dodo

La Chine est un pays où les droits naturels, qu'ils soient humains ou animaux, ne sont pas toujours respectés à la lettre. Et en ce qui concerne les animaux, il ne s'agit pas de simples coutume car le gouvernement chinois semble souvent complice à l'égard de la maltraitance animale. C'est d'autant plus évident si l'on considère que dans ce pays asiatique, il n'existe aucune loi qui protège les animaux ou qui condamne ouvertement les mauvais traitements infligés à ces créatures.

Ces dernières années, la Chine semble avoir vraiment perdu le contrôle. Une mode absurde et déplorable vient de voir le jour. Ce sont les chiens-taxis. Les chiens sont attachés avec des liens à de petites voitures et forcés de tirer une, deux, parfois même trois personnes. Et ce à tout moment de l'année : dans le froid glacial de l'hiver ou dans la chaleur asphyxiante de l'été asiatique.

C'est une pratique aberrante, dénoncée par Michele Brown, militante de Fight Dog Meat (association dont l'objectif principal est d'interdire l'utilisation de la viande canine comme aliment). L'activiste a été choquée de découvrir que les touristes utilisent aussi ces chiens-taxis (un signe évident que le problème est mondial).

Malheureusement, cette pratique, aussi déplorable soit-elle, n'est pas illégale. Comme nous l'avons mentionné, le gouvernement chinois ne prévoit pas de sanctions pour les mauvais traitements infligés aux animaux. Nous ne pouvons qu'espérer une intervention décisive de la communauté, également très présente dans les pays asiatiques, qui aime les animaux. Et les chiens en particulier.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci