Des chercheurs découvrent la "mèche" qui allume la maladie d'Alzheimer en accélérant la destruction des neurones - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Des chercheurs découvrent la "mèche"…
Des pailles comestibles au lieu de celles en plastique : la géniale invention verte d'une coopérative italienne Art de la rue : 18 œuvres spectaculaires devant lesquelles il est impossible de ne pas se laisser envoûter

Des chercheurs découvrent la "mèche" qui allume la maladie d'Alzheimer en accélérant la destruction des neurones

3.786
Advertisement

Une étude récente, publiée dans la revue Nature Communications, semble avoir découvert le mécanisme qui cause la détérioration des cellules nerveuses chez les patients Alzheimer. La recherche a été menée par le groupe de l'American Institute Van Andel, coordonné par Viviane Labrie et ouvre une lueur d'espoir vers de nouveaux outils diagnostiques possibles pour combattre cette maladie insidieuse. Les chercheurs ont comparé des personnes en bonne santé et des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, en trouvant chez ces dernières une diminution progressive des séquences d'ADN en fonction des différents stades de la maladie.

Plusieurs séquences d'ADN ont été étudiées qui, en fonction de facteurs environnementaux et personnels, diminuent ou intensifient l'activité d'un grand nombre de gènes du cerveau. En d'autres termes, les chercheurs ont découvert que les cellules nerveuses des patients atteints de la maladie d'Alzheimer perdent plus rapidement leurs séquences d'ADN, dont les gènes maintiennent le cerveau jeune. En même temps, la jeune équipe a constaté une augmentation significative de l'activité des segments génétiques impliqués dans la formation des plaques qui causent des dommages permanents aux neurones.

Viviane Labrie, coordinatrice du projet, explique que "les cellules nerveuses des malades se comportent comme si elles étaient plus âgées et deviennent de plus en plus vulnérables à la maladie d'Alzheimer ".

image: Pexels

En comprenant mieux les facteurs moléculaires qui mènent à la maladie, il sera possible à l'avenir d'identifier de nouvelles stratégies thérapeutiques qui peuvent améliorer les conditions des patients. C'est certainement une bonne nouvelle si l'on considère que le monde compte environ 44 millions de patients atteints de la maladie d'Alzheimer, selon les estimations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Advertisement
image: Pixabay

Selon les experts, le nombre de patients atteints de la maladie d'Alzheimer devrait augmenter au cours des prochaines années, à tel point qu'en 2050, environ 135 millions de patients présentant des symptômes de la maladie sont attendus.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci