Levi Strauss a créé un nouveau tissu en chanvre qui ne nous fera pas regretter le coton

Baptiste

22 Mai 2019

Levi Strauss a créé un nouveau tissu en chanvre qui ne nous fera pas regretter le coton
Advertisement

Tout le monde connaît la marque, associée avant tout aux jeans, de Levi Strauss & Co. L'entreprise est un chef de file dans l'industrie du vêtement depuis sa fondation en 1853 à San Francisco (Californie).

Depuis, l'entreprise n'a cessé d'améliorer ses produits. Le chemin de l'évolution est toujours en cours, notamment grâce à Paul Dillinger, l'actuel vice-président de Levi's. Dillinger a en effet décidé de produire des vêtements en chanvre.

Advertisement

Natrij/Wikimedia

En mars 2019, Levi's a conclu un partenariat avec Outerknown pour la production et la commercialisation de deux pantalons et d'une veste, dont 31% sont en chanvre (les 69% restants en coton). Dillinger s'est dit enthousiasmé par l'innovation. Le chanvre permet de fabriquer des vêtements de manière éco-durable. Selon les données publiées par le Stockholm Environment Institute (SEI), pour fabriquer un vêtement en coton, il faut en moyenne 3.781 litres d'eau douce, la quantité d'eau utilisée pour le même vêtement en chanvre est de 2.655 litres (environ 30% moins).

Wikimedia Commons

Évidemment, le chanvre présente aussi quelques problématiques. Contrairement aux fibres de coton, les fibres de chanvre ne sont pas petites et faciles à former, mais longues, rugueuses et moins malléables. Cependant, grâce à diverses tentatives, Dillinger a réussi à développer un tissu de chanvre plus doux que n'importe quel tissu de coton. Comment a-t-il fait ça ? En utilisant encore moins d'eau que prévu.

Comme le soutient le vice-président de Levi's, c'est la voie à suivre si on veut sauver la planète. Dillinger affirme que l'idée de son entreprise est de créer, d'ici cinq ans, un vêtement tout en chanvre qui ne vous ferait pas regretter le coton et qui serait tout aussi trendy. La mode n'a pas besoin de détruire la Terre et l'éco-durabilité n'a pas besoin d'être inconfortable ou démodée, affirme Dillinger.

Advertisement