Qu'est-ce que cela signifie d'élever quatre filles ? Les photos "sans filtre" de ce père le révèlent d'une manière hilarante - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Qu'est-ce que cela signifie d'élever…
Ces photos d'époque nous montrent à quel point le concept de Jardiner, c'est aussi bien que d'aller à la salle de sport : voilà pourquoi, d'après une étude

Qu'est-ce que cela signifie d'élever quatre filles ? Les photos "sans filtre" de ce père le révèlent d'une manière hilarante

18.162
Advertisement

Histoires de paternité ordinaire. Ainsi nous pourrions définir les "aventures paternelles" racontées chaque jour par Simon Hooper sur sa page Instagram.

L'Anglais de trente-cinq ans, également connu sous le nom de Father of daughters, a créé un véritable personnage autour de lui. Mais dans ses histoires, il n'y a rien d'inventé.

Au contraire, ses (dés)aventures quotidiennes avec ses quatre filles sont devenues virales dans le monde entier grâce à leur réalisme. Avec des photos drôles et sans filtres ni poses, Simon montre les hauts et les bas de sa vie de jeune père et de jeune mari.

Ottie et Delilah (jumelles), Anya et Marnie : voici les noms des quatre filles, protagonistes des photos affichées sur son Instagram, avec lui et son épouse Clémentine.

Le jeune homme a décidé de ne pas "édulcorer" les photos de ses filles pour les rendre parfaites ou pour les faire ressembler à des moments idylliques en famille. Ce n'est pas la réalité de la vie quotidienne et, depuis que Simon est père, il en est parfaitement conscient.

C'est sans aucun doute un choix réussi, puisque sa page Instagram a atteint près d'un million de followers depuis 2016. Mais la renommée du "père des filles" est allée encore plus loin.

L'an dernier, Simon a décidé de mettre ses aventures "noir sur blanc". Son livre Forever outnumbered: tales of our family life est un récit à la première personne de celui qui est "toujours en minorité", le seul homme dans une famille de cinq membres féminins.

Les photos drôles, ironiques et quotidiennes ci-dessous vous font parfaitement comprendre de quoi nous parlons.

"Ce n'est pas une scène de film d'horreur, mais ma fille Ottie qui recherche de l'attention pendant que je prends une photo pour mon livre."

Deux "approches" différentes pour prendre le petit-déjeuner : il y a ceux qui boivent dans le bol et ceux qui y plongent directement leur visage...

Advertisement

Le moment du bain peut devenir assez mouvementé...

"Je suis revenu et en 5 minutes, mon corps épuisé par le décalage horaire s'est transformé en une sorte d'appareil charnel pour grimper."

"C'est l'heure d'aller au lit, et voici mes écureuils hyperactifs en train de faire du yoga."

Advertisement

Une photo de famille : les jumelles Ottie et Delilah, Anya, Marnie et son épouse Clémentine.

Moments de paternité ordinaire...

Advertisement

Après une longue bataille, les jumelles ont fini par céder au sommeil !

Marcher dans la rue peut avoir ses moments de "pause"...

Advertisement

"La petite refusait de bouger et de rentrer à pied, alors j'ai décidé d'entraîner un peu mes biceps avec le sac à provisions."

"Je verrai mon téléphone sous un tout nouveau jour : de temps en temps, il est saisi par des mains moites et couvertes de lait..."

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci