Les colons européens ont exterminé tellement d'indigènes américains qu'ils ont provoqué un refroidissement de la planète, selon une étude - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les colons européens ont exterminé…
La Finlande est la destination la plus en vogue pour 2019 : voici 13 bonnes raisons de monter dans le prochain avion Frapper un astéroïde qui se dirige vers la Terre : la NASA effectuera le premier test interplanétaire de

Les colons européens ont exterminé tellement d'indigènes américains qu'ils ont provoqué un refroidissement de la planète, selon une étude

2.533
Advertisement

On a toujours pensé que l'homme avait commencé à avoir un impact négatif sur le changement climatique depuis la première révolution industrielle, avec les développements et innovations technologiques, en particulier dans les secteurs textile et métallurgique. Selon une étude récente, environ 250 ans plus tôt, l'homme a été responsable d'un massacre sans précédent qui a eu pour effet secondaire d'abaisser les températures moyennes de la planète. Mais comment cela a-t-il pu arriver ?

La découverte des Amériques par Christophe Colomb en 1492 fut l'un des événements les plus catastrophiques pour la population locale : même si nous ne disposons pas de chiffres précis, les estimations parlent de la disparition de plus de 50 millions d'indigènes en seulement 100 ans. Avant l'arrivée du navigateur et explorateur italien, tout ce territoire était peuplé d'environ 60 millions d'habitants, avant d'atteindre environ 6 millions un siècle plus tard. Les contacts avec les civilisations européennes ont entraîné non seulement la guerre et la destruction, mais aussi une série de maladies inconnues comme la variole et la rougeole qui ont décimé les civilisations locales.

Ces morts à grande échelle sur une courte période de temps n'ont pas seulement entraîné la disparition progressive des civilisations précolombiennes. Une étude récente publiée par la revue scientifique Quarternary Science a en effet associé ces événements à un "petit âge glaciaire", ou à un léger refroidissement global entre le XVIe et le XIXe siècle. La raison en est l'abandon soudain de vastes zones agricoles suite au déclin rapide de la population : la végétation s'est emparée de ces parcelles en commençant à absorber plus de dioxyde de carbone, réduisant ainsi les gaz à effet de serre et entraînant une légère baisse de la température moyenne de la planète d'environ 0,15° C. Déjà 250 ans avant la révolution industrielle, l'homme avait eu une influence directe sur le changement climatique.

Les experts ont estimé le nombre réel de populations locales sur la base des témoignages et des documents trouvés concernant le paiement des tribus, puis ont réussi à estimer la superficie des terres cultivées. D'environ 62 millions d'hectares de terres cultivées, il y a eu un effondrement d'environ 90 % laissant la place aux arbres et aux plantes. Cependant, la communauté scientifique est divisée sur la cause soudaine de la baisse du dioxyde de carbone, selon certains, la cause n'est pas entièrement attribuable à l'effondrement démographique qui a eu lieu dans les Amériques.

Advertisement

Il est probable que des facteurs naturels tels que les changements dans l'activité solaire et les éruptions volcaniques ont également affecté la diminution globale du dioxyde de carbone. Cependant, il n'en reste pas moins que la mort subite de millions de personnes a influé sur environ 50 % de la réduction globale des émissions de CO2. Beaucoup de questions restent encore sans réponse, la seule chose certaine est que l'homme a réussi à influencer le changement climatique alors que ce concept était encore inconnu.

Même si une telle reforestation avait eu un tel effet sur le climat de la planète, elle n'aurait probablement pas le même effet aujourd'hui : la baisse du dioxyde de carbone dans cette période équivaut aujourd'hui à environ trois ans d'émissions de combustibles fossiles.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci