Tournant pour le cannabis : l'OMS reconnaît ses propriétés thérapeutiques - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Tournant pour le cannabis : l'OMS reconnaît…
22 inventions apparues dans les écoles et qui devraient se répandre partout Ce jeune de 26 ans redonne vie aux lacs de l'Inde qui ont été asséchés et transformés en décharges

Tournant pour le cannabis : l'OMS reconnaît ses propriétés thérapeutiques

2.289
Advertisement

Après des décennies de luttes menées par des associations de patients (surtout à l'étranger), l'Organisation mondiale de la santé a décidé d'ouvrir ses horizons : elle a confirmé que le cannabis a des propriétés thérapeutiques et que son statut parmi toutes les substances narcotiques doit nécessairement être reconsidéré.

Rappelons que le cannabis a été inscrit en 1961 au Tableau IV de la Convention unique, qui rassemble toutes les substances sans pouvoir thérapeutique mais au contraire nocives pour l'organisme : son insertion dans ce classement est aujourd'hui ce qui apparaît comme totalement inapproprié.

via: forbes.com

Le processus de réhabilitation du cannabis thérapeutique commence en 2016, lorsque l'organisation de patients "Americans for safe access" mandate un groupe d'experts de renommée internationale pour soumettre à l'OMS une série de documents sur l'utilité du cannabis à des fins thérapeutiques. C'est là que l'organisation a pris la décision de réviser ces données, ce qui s'est évidemment fait en plusieurs étapes et sur une période assez longue. Le résultat de cet examen a toutefois été positif et a incité l'OMS à envoyer de nouvelles recommandations à la Commission des stupéfiants des Nations-Unis.

image: Wikipedia

Beaucoup ont souligné que ce changement est plus "politique" que pratique, en ce sens que ses effets seront très lents au niveau réglementaire parce qu'ils seront en conflit avec d'autres conventions internationales des pays de l'ONU. Si, d'une part, cette clarification peut être vraie, beaucoup d'autres ont souligné l'importance "morale" de cette prise de position, qui pourrait influencer l'opinion publique - et donc à l'avenir aussi les lois - concernant la perception de cette substance thérapeutique.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci