En Chine, 174 renards blancs ont été sauvés de la production de fourrure : ils vivent maintenant dans un refuge bouddhiste - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
En Chine, 174 renards blancs ont été…
Cette startup veut projeter des publicités géantes dans le ciel nocturne Morgan Freeman a créé un refuge pour les abeilles dans son ranch, pour lutter contre leur disparition

En Chine, 174 renards blancs ont été sauvés de la production de fourrure : ils vivent maintenant dans un refuge bouddhiste

3.084
Advertisement

Le marché de la fourrure animale perd de plus en plus de crédit, pour le plus grand bonheur des défenseurs des animaux et tous ceux qui considèrent que porter des manteaux, des sacs et des gants faits à base d'animaux nés et élevés dans des cages, et tués cruellement pour leur propre fourrure, n'a plus lieu d'être.

La bonne nouvelle à ce sujet vient de Chine, où 174 renards blancs ont été libérés d'un élevage de fourrure, grâce au courage et au soutien des militants.

Sur Facebook, les vidéos et les images qui montrent les 174 renards dans un environnement naturel ont fait le tour du monde.

La libération de ces animaux a été possible grâce aux efforts de BoHe, une activiste chinoise qui a aussi sauvé 2 700 chiens du marché de la viande, et Karen Gifford, une activiste américaine. Grâce aux dons de centaines d'autres personnes, les deux femmes ont pu retirer les renards blancs de l'élevage.

Pubblicato da Karen Gifford su Venerdì 18 gennaio 2019

L'élevage a déclaré qu'il était en faillite à cause d'une perte de revenu : après la fermeture, les renards aurait été vendus à d'autres élevages ou simplement tués. Profitant de cette situation, les deux femmes ont pu reprendre les renards.

N'ayant pas été élevés dans la nature, mais seulement dans une cage, les renards ne pouvaient pas être relâchés directement dans la nature : pour cette raison, les activistes les ont emmenés dans un sanctuaire bouddhiste de la préfecture de Mudanjiang.

Advertisement

Pubblicato da Karen Gifford su Venerdì 18 gennaio 2019

Les moines du sanctuaire, lorsqu'ils ont entendu parler des renards à la recherche d'un endroit pour se loger, n'ont pas hésité : ils ont offert la disponibilité la plus complète de leurs espaces verts, où les renards pourrait se réhabituer à l'état sauvage.

Après l'euphorie de voir les animaux enfin libres et dans leur habitat naturel, les deux femmes ont lancé un nouvel appel : maintenant il faut assurer de la nourriture aux renards, c'est pourquoi les dons soient toujours utiles.

Le sanctuaire est un arrangement temporaire, et il accueillera les renards jusqu'à ce qu'un abri approprié soit construit pour eux.

Un geste de courage de la part des militants et d'humanité de la part des moines et de tous ceux qui ont soutenu la mission avec ce qu'ils pouvaient donner.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci