Kokedama, la technique japonaise de jardinage facile à reproduire - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Kokedama, la technique japonaise de…
Les drogues les plus mortelles dans le monde sont l'alcool et le tabac, c'est ce que confirme une étude 12 détails d'objets communs dont vous avez toujours ignoré l'utilité réelle

Kokedama, la technique japonaise de jardinage facile à reproduire

3.285
Advertisement

L'art des jardins japonais a une longue histoire et est l'une des expressions distinctives de la culture du pays du Soleil Levant qui, au fil du temps, a consacré beaucoup d'attention au soin des plantes, donnant naissance à de véritables créations et techniques de jardinage. L'un d'entre eux est le Kokedama, une méthode de culture très originale née au Japon vers le 17e siècle. Proche parent du bonsaï dont il est issu, il s'en distingue par une caractéristique qui se distingue dès le premier regard : l'absence de vase.

Le terme vient du japonais "koke" = mousse et "kama" = boule, et exprime de manière synthétique et efficace la particularité de cette technique : une boule de boue et de mousse, sur laquelle différents arbustes - arbres, fleurs, plantes - peuvent être plantés. La boue utilisée pour le kokedama s'appelle ketotsuchi et est sombre, acide, avec une apparence marécageuse.

Le kokedama est un objet décoratif d'effet, mais en harmonie avec l'environnement. Il peut être accroché au mur ou posé au sol ou sur une table : grâce à sa petite taille, il prend très peu de place, ce qui en fait la plante idéale pour l'intérieur.

Vous pouvez l'acheter dans les magasins d'usine, ou en faire un : le processus est simple, et aide à se détendre. En fait, sa réalisation est semblable à un rituel, et pour cette raison, il est également utilisé à des fins thérapeutiques, et - comme toute autre plante - elle purifie l'air, réduit le stress et améliore l'humeur.

Advertisement

La plupart des plantes peuvent être utilisées pour faire un kokedama, mais certaines sont plus recommandées, car plus résistantes et durables. Il s'agit de :

  • cintas : avec leurs feuilles longues et minces, elles sont très faciles à suspendre ;
  • lierre : plante grimpante, elle peut être accrochée et utilisée aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur ;
  • plantes grasses : elles n'ont pas besoin de beaucoup d'eau ou de soins continus, elles sont donc très adaptées au kokedama ;
  • fougère : elle est très décorative et élégante, pour un usage intérieur.

Qu'attendez-vous pour en réaliser un pour votre maison ?

Tags: JaponJardinageVert
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci