Après l'âge de 40 ans, il faudrait travailler trois jours par semaine, selon une recherche - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Après l'âge de 40 ans, il faudrait…
La diminution de la consommation de viande a sauvé depuis 2007 un demi-milliard d'animaux par an L'alarme botulisme revient : les médecins disent que mettre du miel sur les tétines des enfants peut être fatal

Après l'âge de 40 ans, il faudrait travailler trois jours par semaine, selon une recherche

2.027
Advertisement

A l'heure où l'âge de la retraite et le temps de travail s'allongent, dire qu'il vaut mieux travailler moins semble totalement à contre-courant, même si c'est encore une perspective souhaitable. Et si c'est la science qui soutient cette thèse ?

Une étude publiée par le Melbourne Institute Working Paper Series a conclu que les personnes de plus de 40 ans devraient travailler 3 jours par semaine. Voilà pourquoi.

image: maxpixel

L'étude a porté sur 6 500 personnes des deux sexes, qui ont été soumis pour mesurer leurs capacités mentales et cognitives au travail ; en particulier, la capacité de mémoire et le raisonnement exécutif et abstrait, en comparant leurs habitudes et heures de travail.

L'étude a montré que ceux qui travaillaient jusqu'à 25 heures par semaine progressaient à mesure que le nombre d'heures augmentait. Cependant, après 55 heures de travail par semaine, il a été démontré que la capacité de penser, de raisonner, de se concentrer et de se souvenir était plutôt faible, égale à celle de ceux qui ne travaillent pas ou qui sont à la retraite.

Une conclusion en contre-tendance, comme le souligne Colin McKenzie, professeur à l'Université Keio et parmi les auteurs de l'étude. "De nombreux pays vont repousser l'âge de la retraite en retardant l'âge auquel les gens ont droit aux prestations de retraite."

Les conséquences ? "Le travail peut être une arme à double tranchant, car il peut stimuler l'activité cérébrale, mais en même temps, de longues heures de travail peuvent causer de la fatigue et du stress, ce qui peut nuire aux fonctions cognitives."

Ainsi, si le travail à temps partiel peut être sain pour les personnes plus âgées, en les aidant à garder leur cerveau entraîné, trop de travail peut devenir malsain.

Advertisement
image: maxpixel

Des études montrent les effets négatifs du stress sur la santé, et en particulier sur le cerveau. Comme l'a écrit Christopher Bergland dans Psychology Today, le cortisol - l'hormone du stress - crée un effet domino qui peut déclencher un cercle vicieux, faisant agir le cerveau comme s'il était en perpétuelle fuite ou lutte.

Cela peut entraîner des troubles d'anxiété, de dépression, des troubles du sommeil et de nombreuses maladies ; cela peut aussi détruire les cellules du cerveau et causer des difficultés de concentration, de mémoire, d'apprentissage, de préservation et d'aptitudes sociales. Encore une fois, le stress affaiblit le système immunitaire et exerce une pression sur le cœur.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci