Les scientifiques pourraient avoir identifié un "traitement" de la maladie cœliaque, grâce à la relation avec une autre maladie - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les scientifiques pourraient avoir identifié…
20 animaux qui sont nés avec un Découverte d'une tombe égyptienne de 4 400 ans, parfaitement conservée : à l'intérieur 55 statues colorées

Les scientifiques pourraient avoir identifié un "traitement" de la maladie cœliaque, grâce à la relation avec une autre maladie

904
Advertisement

Selon des études menées par une équipe de recherche franco-italienne internationale, la maladie cœliaque pourrait être liée au niveau moléculaire à un autre type de maladie, la mucoviscidose. En inhibant la protéine mutée qui cause les problèmes typiques de la fibrose, on pourrait poser les bases pour la recherche d'un traitement définitif de la maladie cœliaque. Mais comment les deux maladies sont-elles liées et comment faire cela ?

La maladie cœliaque est une maladie auto-immune du tractus intestinal qui développe une sensibilité particulière au gluten, une substance généralement présente dans le blé, le seigle et l'orge. Une étude menée par une équipe de chercheurs italiens et français a révélé l'implication d'un autre acteur moléculaire dans le développement de l'intolérance au gluten qui pourrait ouvrir de nouveaux scénarios et approches thérapeutiques dans le traitement de la maladie.

Une recherche publiée dans The EMBO Journal suggère un lien moléculaire entre la fibrose kystique et la maladie coeliaque. L'intolérance au gluten survient habituellement chez les personnes génétiquement prédisposées, mais elle peut aussi être due à certains facteurs environnementaux. Lorsqu'un coeliaque mange quelque chose avec du gluten, son système immunitaire active automatiquement une réponse contre les cellules de son propre corps, endommageant la surface de l'intestin grêle. Si une personne sur 100 est atteinte de la maladie coeliaque, celles qui sont également atteintes de fibrose kystique sont environ trois fois plus nombreuses. C'est ce qui a incité les chercheurs à parler d'une corrélation entre les deux maladies.

La fibrose kystique est une accumulation dans les poumons et les intestins de mucus épais et visqueux due à la mutation de la protéine CFTR, acronyme de Cystic Fibrosis Transmembrane Conductance Regulator. Celle-ci régule le passage des fluides à l'intérieur et à l'extérieur des différentes cellules qui couvrent les organes de notre corps, et c'est aussi très important parce qu'elle régule le niveau de fluidité du mucus qui, comme déjà mentionné, devient plus visqueux et dense quand elle ne fonctionne pas. L'accumulation de cette substance qui n'est pas expulsée comme elle le devrait peut causer une inflammation ou une insuffisance respiratoire.

Advertisement
image: Pixnio

L'altération du CFTR cause également des problèmes intestinaux avec des symptômes similaires à ceux de la maladie coeliaque. Chez les personnes sensibles au gluten, un peptide spécifique du gluten se lie au CFTR et empêche son bon fonctionnement. Cela déclenche le stress cellulaire et l'inflammation, la protéine CFTR dans tout cela joue un rôle très important dans la médiation de la sensibilité au gluten. Cette corrélation a suggéré aux chercheurs comment certains suppléments habituellement utilisés pour la fibrose kystique pourraient inhiber ou ralentir les manifestations intestinales dues à l'intolérance au gluten.

Évidemment, même s'il n'existe pas encore de remède contre la maladie coeliaque, cette corrélation pourrait constituer dans un avenir pas trop lointain un bon point de départ pour une thérapie basée précisément sur les potentialisateurs du gène CFTR utilisés dans la mucoviscidose.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci