Comment gérer la déception des enfants qui n'ont pas reçu tous les cadeaux qu'ils avaient demandés au Père Noël ? - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Comment gérer la déception des enfants…
Nouveaux horizons dans la lutte contre le cancer : une femme est guérie par l'immunothérapie Le chevalier allemand qui a survécu à 50 ans de guerres avec un bras mécanique

Comment gérer la déception des enfants qui n'ont pas reçu tous les cadeaux qu'ils avaient demandés au Père Noël ?

920
Advertisement

Cette année encore, les vacances de Noël approchent et les enfants commencent à faire comprendre aux parents ce qu'ils aimeraient recevoir du Père Noël. Malheureusement, dans la plupart des cas, la liste sera longue et loin d'être bon marché, grâce aux publicités ad hoc pendant les dessins animés ou les modes qui éclatent "au hasard" juste avant Noël.

Les parents ont l'impression d'être dans une impasse : dépenser de l'argent pour des jeux coûteux et de courte durée - les envies des enfants, on le sait, ne durent pas longtemps - ou risquer de décevoir les attentes des enfants ? S'il vous semble impossible de faire accepter le fait qu'avoir tous les cadeaux n'est pas possible, et pas nécessairement pour une raison économique, voici quelques astuces sur la façon de traiter de manière constructive la lettre du Père Noël.

image: maxpixel.net

Noël est le moment idéal de l'année pour enseigner aux enfants la valeur des choses et le fait que cette fête a beaucoup plus de beaux aspects que celui de recevoir des cadeaux. Il faut leur faire comprendre que le Père Noël n'est pas nécessairement capable de satisfaire tous leurs désirs, mais il faut aussi leur donner les outils pour gérer la frustration qui, comme c'est normal, suivra probablement la nouvelle.

Un parent aimerait toujours rendre son enfant heureux, mais il est important de comprendre que la quantité des cadeaux n'est pas liée au bonheur des enfants. Au contraire, il est beaucoup plus probable qu'un excès de cadeaux aura des effets négatifs : par exemple, l'excès de stimuli fera que l'enfant ne se passionne à rien en particulier et n'apprécie aucun des cadeaux reçus, et amplifiera également le sentiment de frustration devant une attente non satisfaite.

Pour éviter que le mantra de Noël ne soit "Il ne m'a pas apporté ce que je voulais", voici quelques choses à faire avec les enfants avant Noël.

Que peut apprendre l'enfant en écrivant la lettre au Père Noël, en plus de faire une liste de cadeaux.

image: maxpixel.net

1. Rédiger la lettre ensemble.
Le parent doit être proche de l'enfant qui écrit au Père Noël, pour l'aider à décider ce qu'il veut vraiment et pour laisser de côté les désirs nés d'autres sentiments (l'envie, par exemple).

2. Écrire une seule lettre.
Habituellement, les parents demandent aux enfants d'écrire une lettre au Père Noël pour suivre la tradition : lorsque l'on donne à l'enfant la possibilité d'écrire plus d'une lettre, le but ultime, celui d'apprendre à l'enfant à faire un tri et à établir des priorités, n'est plus de mise.

3. Lui apprendre à faire une sélection.
On ne peut pas laisser croire à un enfant que le Père Noël lui apportera toujours tout ce qu'il veut, parce que dans la vraie vie il n'y a pas de "vrai" Père Noël, prêt à satisfaire chaque demande. Si l'enfant a une très longue liste de jeux, nous pouvons l'encourager à identifier ceux qui lui plaisent plus que d'autres et le consoler avec le fait qu'au cours de l'année, il y aura d'autres occasions pendant lesquelles il pourra sûrement recevoir des cadeaux.

4. Établir des règles et des limites.
Les enfants ont besoin de règles pour connaître les limites que la société leur impose. A l'occasion des fêtes, vous pouvez décider de demander un seul cadeau pour chaque "Père Noël", un de celui des grands-parents, un de celui des oncles/tantes.... De cette façon, l'enfant accordera plus d'attention au cadeau que les parents ont décidé de lui faire.

5. Lui apprendre à dire merci.
Le mot "merci" a une grande valeur lors d'une fête où les enfants sont généralement plus enthousiastes à l'idée de recevoir des cadeaux. La magie et la frénésie de la fête ne doivent pas prendre le dessus sur les bonnes manières. L'enfant devra reconnaître la joie de recevoir quelque chose, qu'il corresponde ou non à ce qu'il désire, car cela signifie que quelqu'un y a consacré du temps et y a réfléchi. Les plaintes et les frustrations peuvent se faire à un autre moment, lorsqu'il y aura le calme nécessaire pour s'occuper de l'enfant et gérer la frustration.

Enfin, avant d'empêcher les enfants de demander trop de cadeaux - en donnant l'impression d'une interdiction stérile - les parents devraient être les premiers à embrasser la philosophie du "pas beaucoup mais de valeur" ; en professant cette idée à plusieurs occasions, l'enfant apprendra à apprécier la splendeur des fêtes, qui va au-delà de la course aux cadeaux.

Tags: EnfantNoël
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci