10 antiques règles de beauté qui heureusement ne sont qu'un lointain souvenir - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
10 antiques règles de beauté qui heureusement…
22 objets innovants qui peuvent simplifier vos tâches quotidiennes Une artiste imagine les personnages Disney comme des peintures à l'huile, et le résultat est enchanteur

10 antiques règles de beauté qui heureusement ne sont qu'un lointain souvenir

3.629
Advertisement

Chaque époque a eu ses propres modes et coutumes. Rien qu'en feuilletant l'album des souvenirs de nos parents, on se rend compte à quel point les goûts en termes d'esthétique et de mode changent. Alors imaginez combien les goûts peuvent avoir changés par rapport à l'époque de la Rome antique, ou de l'Egypte antique, ou même au Moyen Âge ! La liste suivante est une série de curiosités et d'antiques règles de beauté qui semblent aujourd'hui absurdes mais qui étaient autrefois considérées comme à la mode !

1. Pieds artificiellement déformés (Lotus d'or, du 10e au 20e siècle)

Pour changer la forme des pieds, on les enveloppait et on les insérait dans de minuscules chaussures spécialement fabriquées. Ces pieds minuscules représentaient le statut élevé des femmes et étaient particulièrement appréciés par les hommes. Evidemment, la déformation au fil des ans provoquait des formes très graves d'invalidité. 

2. Sueur de gladiateur (Rome antique)

Elle était considérée comme un produit cosmétique puissant et était vendue sur des étals à l'extérieur des arènes où se déroulaient les combats.

Advertisement

3. Ongles longs (Chine antique)

Ils étaient populaires parmi l'aristocratie chinoise et étaient des symboles de statut et de richesse. L'ongle long signifiait que le propriétaire n'avait pas à recourir au travail manuel pour gagner sa vie. Encore aujourd'hui, cette tradition est toujours en vogue chez les hommes chinois, même si les ongles sont beaucoup plus courts.

4. Vêtements "rembourrés" (Angleterre 16e siècle)

En Angleterre, c'était une mode d'avoir des manches de chemise gonflées pour paraître plus fortes et plus musclées. N'importe quel subterfuge était bon pour remplir les vêtements, y compris la sciure de bois ! Les femmes utilisaient cette technique pour avoir l'air plus plantureuse, tandis que les hommes l'utilisaient pour avoir l'air plus respectable et en forme.

5. Bas peints (Seconde Guerre mondiale)

Pendant la guerre, le nylon est devenu une denrée précieuse, c'est pourquoi les bas ont également disparu des garde-robes des femmes. Et pourtant, les jambes nues étaient considérées comme une obscénité et pour cette raison, les femmes ont commencé à peindre les coutures des bas derrière leurs jambes et dans certains cas même toute la jambe ! Évidemment, quand le nylon est redevenu disponible, cette mode a disparu.

6. Réducteur de menton (19e sec.)

En 1890, le professeur E. J. Mack invente un instrument qui promet de réduire le double menton. Cet appareil, plus proche aux instruments de torture, s'appelait "tirez les cordes".

7. Rouge à lèvres fait avec des insectes et des fourmis (Egypte ancienne)

Déjà dans l'Egypte ancienne, le rouge à lèvres était très populaire, à tel point que toutes les personnes les plus importantes le portaient par vanité et pour protéger leurs lèvres du soleil du désert. Les Egyptiens ont inventé pour cela un colorant rouge spécial appelé "carmin" fait avec des insectes et des fourmis.

8. Les cheveux longs des "Macaroni" (18e siècle)

A la fin du 18ème siècle, un groupe de marchands appelés "Macaroni" arriva pour la première fois en Angleterre. On ne connait pas l'origine du nom, mais la seule chose certaine est que leurs coiffures atteignaient des hauteurs jamais vues auparavant et qu'ils avaient l'habitude d'utiliser de petits chapeaux qui pouvaient être mis ou enlevés avec une épée ou un bâton.

9. Cosmétique au radium (années 30)

Après la découverte du radium par Pierre et Marie Curie en 1898, dans les années 1930, les cosmétiques contenant un faible pourcentage de cette substance hautement radioactive ont commencé à se répandre sur les marchés. Les fabricants promettaient à leurs clientes une peau brillante et radieuse sans se soucier des effets secondaires. 

10. Poulaine (Moyen Âge)

Ces chaussures étaient en vogue auprès de la noblesse européenne au Moyen Age. La longueur de la pointe prenait des significations différentes, plus elle était longue et plus le personnage qui la portait avait de l'importance. Pour garder le bout vers le haut, on utilisait du foin mais ces chaussures ont été rapidement maudites par l'église car elles empêchaient de s'agenouiller pendant les prières. 

Tags: CurieusesModeHistoire
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci