Un paysan gare sa voiture au "mauvais" endroit... et découvre une tombe d'il y a 3 500 ans - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un paysan gare sa voiture au "mauvais"…
3 raisons pour lesquelles les parents ne devraient pas aider leurs enfants à faire leurs devoirs 10 raisons pour lesquelles le système éducatif finlandais est en train de devenir l'un des meilleurs au monde

Un paysan gare sa voiture au "mauvais" endroit... et découvre une tombe d'il y a 3 500 ans

8.284
Advertisement

En août 2018, un agriculteur vivant dans la partie nord de l'île de Crète, dans la région d'Ierapetra, a fait une découverte incroyable : à son insu, une tombe de 3 400 ans datant de la dernière période de la civilisation minoenne était située sous son oliveraie. Apparemment, la perte d'un tuyau d'irrigation a affaibli le sol au-dessus de la chambre funéraire : lorsque l'homme a approché sa voiture pour la garer à l'ombre d'un olivier, le poids et les vibrations ont fait tomber le sol.

Après avoir observé l'ouverture d'environ un mètre de large, l'agriculteur s'est immédiatement rendu compte que ce n'était pas une tanière de renard, il a donc immédiatement averti les autorités.

Enterrés entre 1400 et 1200 av. J.-C., deux hommes reposent tranquillement dans leurs sarcophages d'argile, entourés de dizaines d'effets personnels. Le type d'inhumation et les couleurs des objets trouvés suggèrent un statut social moyen-élevé.

Advertisement

Le tombeau, creusé trois mètres sous le sol, est resté caché des pilleurs de tombes, ce qui a permis aux objets de nous parvenir dans un état de conservation presque parfait.

C'était peut-être aussi un aspect "historique" qui a dupé les chercheurs de trésors souterrains : beaucoup pensent que la civilisation minoenne se concentrait dans la région plate de l'île et qu'il n'y avait aucun établissement dans la partie montagneuse d'Ierapetra. La découverte, déjà sensationnelle en soi, pourrait aussi obliger les chercheurs à reconsidérer cette convinction.

Pour l'instant, nous ne savons pas grand-chose sur les personnes ensevelies à l'intérieur, mais les autorités sont confiantes qu'elles seront en mesure d'en apprendre beaucoup sur leur histoire et la lignée familiale à laquelle elles appartiennent.

Advertisement

Pour l'instant, il suffit d'admirer cette découverte fascinante : il semble que la civilisation minoenne, qui a disparu très rapidement peut-être à cause de catastrophes naturelles, semble avoir encore beaucoup à raconter à la postérité.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci