Bouleversement dans le domaine des transfusions : les scientifiques ont trouvé des moyens de changer le groupe sanguin - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Bouleversement dans le domaine des transfusions…
Comment est né le fameux symbole de paix ? 10 faits extraordinaires sur le Japon que la plupart des gens ne connaissent pas

Bouleversement dans le domaine des transfusions : les scientifiques ont trouvé des moyens de changer le groupe sanguin

8.968
Advertisement

Combien de fois entendons-nous parler d'" urgences sanguines " ? Ces situations découlent du fait que le sang qui circule dans chacun de nous n'est pas toujours le même : nous savons qu'il y a 4 groupes sanguins, groupe A, B, AB et 0. Nous savons aussi que le sang de type 0 est le plus "précieux", car il convient pour être transfusé quel que soit le groupe sanguin du receveur.

Les chercheurs sont arrivés à un résultat qui pourrait révolutionner ce que nous savons sur les groupes sanguins : ils ont en fait trouvé un moyen de convertir les groupes A et B en groupe 0, c'est-à-dire la façon de rendre "universel" même le sang qui n'est pas universel au départ.

La clé de cette transformation révolutionnaire réside dans le corps humain, en particulier dans l'intestin.

Dans le tube digestif intestinal, en effet, il existe des bactéries dans lesquelles des enzymes capables d'éliminer les antigènes qui différencient les globules rouges des groupes A et B ont été identifiés. Ce sont précisément ces antigènes - qui ne sont rien de plus que des sucres - qui provoquent des réactions auto-immunes dévastatrices si du sang du mauvais type est transfusé chez une personne.

D'autres types d'enzymes capables de convertir le sang B en 0 sont déjà connus, mais c'est la première fois qu'il a été possible de le faire aussi pour le sang du groupe A et surtout d'une manière économique et univoque. "Cela a toujours été le plus grand défi", a déclaré Stephen Withers, auteur principal de l'étude.

image: maxpixel.net

Le sang du groupe 0 est toujours très demandé : c'est parce qu'il n'y a pas d'antigène dans les globules rouges, ce qui fait que les personnes qui en sont propriétaires sont des " donneurs universels ". N'importe qui peut recevoir du sang de groupe 0, sans provoquer de réaction du système immunitaire.

Inversement, les personnes de groupe A ne peuvent donner du sang qu'à une personne de groupe A ou de groupe AB, et il en va de même pour le sang de groupe B. Ces types de sang, cependant, peuvent aussi être convertis en "universels", en supprimant les antigènes qui caractérisent l'un et l'autre type.

Comment ? Les chercheurs ont réussi à éliminer les antigènes en utilisant les enzymes des bactéries de l'intestin humain.

Les parois de l'intestin sont recouvertes de muqueuses contenant des mucines, c'est-à-dire des protéines qui contiennent une partie de sucres (c'est pour cette raison qu'on les appelle glycoprotéines). Ces sucres nourrissent les bactéries intestinales, qui sont capables de les " détacher " des parois de l'intestin par l'action des enzymes. Les scientifiques ont constaté une étroite similitude entre les sucres des mucines et ceux qui composent les antigènes des globules rouges des groupes A et B.

Il a suffi de faire un test pour obtenir le résultat désiré : les enzymes éliminaient réellement les antigènes.

Une découverte passionnante qui ouvre un scénario complètement différent dans la gestion des situations d'urgence en matière de sang.

Les chercheurs veulent cependant clarifier une chose : la chose la plus simple - et la moins chère - à l'heure actuelle est toujours de donner du sang à un nombre croissant de personnes, en particulier dans le cas du sang du groupe 0.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci