L'ère du plastique touche bientôt à sa fin : voici les matériaux qui le remplaceront

Baptiste

30 Août 2018

L'ère du plastique touche bientôt à sa fin : voici les matériaux qui le remplaceront
Advertisement

Le plastique est l'un des principaux matériaux responsables de la pollution de l'environnement : on estime en effet qu'en 2016 seulement 335 millions de tonnes de plastique ont été produites et qu'en moyenne 15 millions de tonnes de plastique se retrouvent chaque année dans les océans.

Ces données, qui constituent notre "ère du plastique", soulignent par ailleurs clairement l'urgence de remplacer ce matériau désormais omniprésent par un produit biodégradable et tout aussi efficace.

Ce sont là quelques-unes des solutions alternatives proposées.

Advertisement

1. Pellicule de lait

1. Pellicule de lait

Tyranny Sue/wikimedia

L'idée de transformer la caséine en un matériau biodégradable pour remplacer le polystyrène n'est pas nouvelle : depuis la découverte en 1897 du procédé pour rendre la caséine dure et insoluble par le formaldéhyde, de nombreux produits avaient été fabriqués - boutons, boucles, poignées, crochets, etc. Cependant, l'extrême fragilité de ce nouveau matériau l'a rendu inutilisable.

Aujourd'hui, de nouvelles recherches sont menées pour éliminer ses défauts et en faire un substitut optimal du plastique.

2. Plumes de poulet

2. Plumes de poulet

pixabay

Tout comme nos cheveux et nos ongles, les plumes poulets contiennent de la kératine, une protéine très stable et résistante, à tel point qu'elle peut être traitée pour obtenir une alternative au plastique. Cette solution résoudrait également le problème de l'élimination des plumes des poulets utilisés dans l'industrie alimentaire - 1 300 millions de kg de plumes rien qu'aux États-Unis.

Il existe de nombreuses études dans ce sens.

Advertisement

3. Plastique biodégradable

3. Plastique biodégradable

PRODoug Beckers/flickr

Il existe plusieurs tentatives pour rendre les plastiques biodégradables, en cherchant une solution interne au problème : polyhydroxyalcanoate (PHA) ou polycaprolactone (PCL), qui se dégrade après six semaines de compostage. Un autre axe de recherche est celui des additifs prodigurants, présents dans le plastique et capables de le dégrader rapidement.

Cependant, il reste encore beaucoup à faire avant d'exulter : ces matériaux, s'ils ne sont pas recyclés correctement, risquent d'endommager gravement le système hydrique.

4. Bioplastique

4. Bioplastique

Philip Steffan/flickr

Il s'agit d'un plastique d'origine végétale composé de molécules complexes telles que l'amidon de pomme de terre, l'amidon de maïs, la lignine ou la cellulose. Ils sont totalement biodégradables et ont des qualités similaires à celles du plastique.

Il existe différents centres, sociétés ou associations qui développent des bioplastiques en mesure de remplacer universellement le plastique ; il suffit d'être patient.

5. Champignons

5. Champignons

Stephen P Nock/wikimedia

Parmi les nombreuses utilisations des champignons, on peut aussi citer le remplacement du plastique. La société Ecovative, par exemple, s'est concentrée sur l'utilisation du mycélium pour convertir les résidus de culture en matériaux de type mousse de polystyrène.

Advertisement

Nous espérons que la recherche et le développement de ces matériaux se poursuivront, et qu'un jour des images comme celle-ci ne seront qu'un lointain souvenir...

Nous espérons que la recherche et le développement de ces matériaux se poursuivront, et qu'un jour des images comme celle-ci ne seront qu'un lointain souvenir...

UrbanHell/Reddit

Advertisement