Le mystère du Triangle des Bermudes a peut-être enfin été dévoilé.

Emilie

08 Août 2018

Le mystère du Triangle des Bermudes a peut-être enfin été dévoilé.
Advertisement

Le mystère du Triangle des Bermudes semble d'autant plus troublant qu'il est entremêlé d'histoires authentiques : cette zone de l'océan Atlantique - entre l'archipel du même nom, l'île de Porto Rico et la péninsule de Floride - est en effet le théâtre de multiples disparitions d'avions et de navires depuis un siècle. Des tragédies qui n'ont laissé aucune trace et pour lesquelles aucune explication n'a jamais été donnée.

Au fil des décennies, les hypothèses surnaturelles sur le mythe du Triangle se sont multipliés, mais aujourd'hui une équipe de scientifiques de l'Université de Southampton semble avoir trouvé la réponse, rationnelle et logique, mettant fin à jamais à l'un des mystères les plus fascinants du XXe siècle.

Advertisement

Les histoires derrière le mystère du Triangle des Bermudes

Les histoires derrière le mystère du Triangle des Bermudes

NOAA's National Ocean Service/flickr

Le mystère autour du Triangle des Bermudes s'est répandu dans les années 50, à la suite des articles d'Edward Van Winkle Jones et surtout de George X. Sand sur les disparitions inhabituelles de navires et d'avions dans cette région de l'océan Atlantique.

A vrai dire, des pertes inexpliquées avaient été enregistrées dans la région depuis un certain temps déjà: la première en 1918, lorsque le navire USS Cyclops disparu dans la nature avec les 309 membres de l'équipage.

En 1945, c'était le tour du vol 19 : un groupe de cinq avions torpilleurs engagés dans un exercice de l'U.S. Navy. À cette occasion, les enregistrements audio des pilotes ont prouvé que les avions avaient rencontré quelque chose d'étrange et d'incompréhensible. "Il semble que nous entrons dans les eaux blanches.... Nous sommes complètement perdus" c'était les derniers mots de l'un des membres de l'équipage.

 

The Library of Congress/flickr

Depuis lors, 75 avions et des centaines de navires ont disparu dans le Triangle des Bermudes, dont le dernier a disparu en 2015, il s'agissait du navire marchand El Faro avec 33 hommes à bord. Chaque fois, il était impossible d'avoir des preuves de ce qui s'était réellement passé.

Au lieu de cela, de nombreuses hypothèses ont été formulées : des champs électromagnétiques aux couches sous-marines de méthane, jusqu'à blâmer les étrangers, qui auraient délégué la zone à leur juridiction exclusive.

Cependant, un groupe de scientifiques de l'université de Southampton, en Angleterre, semble avoir résolu l'énigme.

Advertisement

pixabay

L'explication avancée par ces scientifiques est que les avions et les navires ont coulé sous des vagues anormales bien connues et redoutées. Hautes de 30 mètres, ces vagues sont typiques de la région, où elles se forment de façon inattendue et soudaine, et elles ont été observées pour la première fois en Afrique du Sud en 1997.

Les chercheurs ont utilisé des simulateurs d'intérieur pour recréer ces vagues et expérimenter leurs effets sur la première victime connue du Triangle, l'USS Cyclope : en quelques minutes, le navire a été avalé par les vagues.

Simon Boxall, le chercheur marin qui a mené l'expérience, a déclaré dans The Sun que dans cette région de l'Atlantique " il y a beaucoup de tempêtes du nord et du sud en même temps ". Si plus de tempêtes arrivent de Floride, des vagues irrégulières dangereuses peuvent se former. Elles sont très hautes et raides (....) plus de 30 mètres. Plus le navire est grand, plus il se détériore. Si une vague anormale a deux sommets mais qu'il n'y a rien pour soutenir le navire en dessous, le navire se brisera au milieu et (....) coule en 2-3 minutes."

Advertisement