L'histoire du casque de Miltiade... et la bataille qui a changé le cours de notre histoire

par Baptiste

25 Août 2018

L'histoire du casque de Miltiade... et la bataille qui a changé le cours de notre histoire
Advertisement

Si nous le regardons aujourd'hui au Musée archéologique d'Olympie en Grèce, nous pouvons difficilement imaginer les événements d'époque dont il a été témoin... Le casque de Miltiade nous parle, en effet, de la bataille de Marathon, une histoire que pas tout le monde connaît et qui vaut la peine d'être remémorée, car sans elle, l'Occident et nous-mêmes seraient tout à fait différents de ce que l'on connaît aujourd'hui.

La Bataille de Marathon

La Bataille de Marathon

Oren Rozen/wikimedia

Nous sommes en 490 av. J.-C. à Marathon, en Grèce, où la première guerre de Perse était destinée à se terminer, mais ses protagonistes ne le savent pas encore. Le conflit avait été déclenché par le roi persan Darius Ier, avec deux objectifs : premièrement, punir Athènes et Erétrie pour leur soutien antérieur à la révolte des Poléis ioniens ; et deuxièmement, étendre la domination persane en Europe et renforcer la frontière occidentale de son vaste empire.

Au début, le puissant Empire persan avait prévalu dans l'affrontement, obtenant l'obéissance de presque toutes les villes grecques, à l'exception d'Athènes et de Sparte. C'est ainsi que Darius lança la deuxième offensive terrible, qui consiste à écraser l'opposition une fois pour toutes. Mais, arrivé dans la plaine de Marathon, où devait avoir lieu le dernier affrontement direct, les choses se sont passées différemment de ce qu'il avait prévu.

Advertisement
Map_Greco-Persian_Wars-fr.svg: User:Bibi Saint-Pol/wikimedia

Map_Greco-Persian_Wars-fr.svg: User:Bibi Saint-Pol/wikimedia

L'écrasante supériorité numérique de l'armée perse, avec ses 25 000 hommes, n'a pas réussi à s'imposer aux 12 000 soldats de l'armée athénienne. Ceux-ci avaient une meilleure stratégie, tactique et de meilleurs équipements ; et surtout, leur commandant : Miltiade.

Le général athénien lança courageusement l'attaque, en se concentrant sur la surprise et la peur. La manière de combattre athénienne s'est imposée à l'individu persan, et l'armure intégrale a été d'une aide extrême. La brillante stratégie de Miltiade a été un succès retentissant.

Mais ce n'est pas tout. Les Perses, qui s'étaient réembarqués, désignèrent Athènes pour la surprendre ; Miltiade, cependant, sentant le plan, fit un demi-tour, arrivant en premier - même si le premier fut le mythique soldat athénien Fidippide qui parcourut les 42 km entre Marathon et Athènes, inspirant la discipline olympique moderne.

Ernst Wallis et al/wikimedia

Ernst Wallis et al/wikimedia

La victoire athénienne sur l'Empire perse a été si inattendue et grandiose que Miltiade y a lu l'intervention divine ; et pour remercier les dieux, il a fait don de son casque au Temple de Zeus à Olympie, après y avoir fait graver les mots "Miltiade le dédia à Zeus".

Et, 2 500 ans plus tard, le casque presque intact de Miltiade continue de nous parler de la grandeur d'un commandant et du courage de son armée, qui a changé le cours de l'Histoire.

Advertisement