Les loups savent faire la paix après une dispute. Pas les chiens à cause de leur proximité à l'homme - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les loups savent faire la paix après…
Les personnes les plus intelligentes vivent plus longtemps, mais sont plus prédisposées à l'anxiété : une nouvelle étude révèle le lien 10 curiosités rares sur le monde que vous aurez du mal à croire

Les loups savent faire la paix après une dispute. Pas les chiens à cause de leur proximité à l'homme

4.643
Advertisement

Souvent, la capacité de pardonner et de laisser derrière soi les petits litiges qui caractérisent presque toutes les relations est considérée à tort comme une faiblesse. Au moins dans la sphère des relations humaines. Chez les animaux vivant en meute, bien s'entendre et collaborer est fondamental pour la survie du groupe ainsi que de chaque membre.

Une étude a montré une différence intéressante entre les chiens et les loups, qui n'est apparue qu'après des milliers d'années de domestication des premiers : les loups peuvent se réconcilier plus facilement après une querelle, les chiens ont oublié comment le faire.

Les chiens ont oublié l'art noble de la réconciliation à cause de leur proximité avec l'homme : après une querelle, ils s'évitent l'un l'autre.

Le chien est considéré comme un animal vivant en meute, mais en fait, il vit aujourd'hui dans un environnement protégé, isolé des autres animaux similaires. Partant de ce fait, la Royal Society Open Science a étudié la capacité de différents animaux de meute à faire la paix après un litige.

L'étude a observé le comportement de quatre troupeaux de loups sauvages et de quatre troupeaux de chiens : il est apparu que si les loups se disputaient plus souvent (une moyenne d'un combat par heure), mais qu'ils se pacifiaient immédiatement après, les querelles entre chiens étaient moins fréquentes mais plus violentes, et la phase post-litige était beaucoup plus longue. Tout comme les humains, lorsque l'on fait la tête même longtemps après l'affrontement.

Les loups impliqués dans une bagarre pouvaient ensuite jouer ensemble, et même juste 10 minutes plus tard. Les chiens observés dans l'étude, eux, s'évitaient même après une longue période de temps.

Pour les éthologues, c'est la preuve que les chiens se comportent de plus en plus comme des humains et moins comme des animaux en meute.

image: maxpixel.net

Les loups ne se réconcilient pas plus facilement à cause d'une question d'intelligence ou de mémoire : il est simplement écrit dans leur ADN que faire bien fonctionner les choses, oublier les affrontements, est fondamental pour vivre en groupe et donc pour la survie de l'individu.

Le chien, au cours de son évolution passée en contact étroit avec l'être humain, a atténué ou complètement perdu cette capacité qu'il avait autrefois.

Peut-être devrions-nous parfois cesser d'être aussi "humains" et être un peu plus "sauvages" : comme des loups, qui parviennent à faire la paix alors que nous, non.

Source:

Tags: AnimauxLoups
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci