Femmes musclées au début du siècle : voici les pionnières du culturisme féminin qui défiaient le sexisme - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Femmes musclées au début du siècle…
Dormir le plus possible le week-end peut vous faire gagner des années de vie : voici la recherche À quel point l'argent est-il sale ? La science nous répond et c'est dantesque

Femmes musclées au début du siècle : voici les pionnières du culturisme féminin qui défiaient le sexisme

2.407
Advertisement

Le cirque, dont la popularité a littéralement explosé entre le 19e et le 20e siècle, rassemblaient des « freaks », des gens doués d'une certaine particularité ou aptitude: malheureusement, souvent des handicapés physiques majeurs étaient "exposés" mais l'on trouvait aussi les «femmes musclées». Rien de spécial aujourd'hui, seulement des femmes avec un corps sculpté, mais autrefois, elles étaient une véritable attraction. Et les critiques allaient bon train.

Autrefois, la force et le dynamisme ne pouvaient caractériser le corps féminin : seuls les hommes pouvaient entraîner leur corps et développer leur force, les femmes n'avaient pas d'autre choix que de s'occuper de leur maison ou de leurs enfants.

Image : Katie Brumbach (1884 – 1952), surnommée Lady Hercules. 

Pour cette raison, voir une femme avec des muscles était quelque chose d'exceptionnel : il n'était pas fréquent d'observer le corps d'une femme en maillot, encore moins avec des biceps sculptés.

Image : Kate Roberts (1874 – 1946), surnommée Vulcana.

Advertisement

Image: Vulcana, soit Kate Roberts.

L'une des plus célèbres était Katie Brumbach, surnommée Lady Hercules : elle soulevait son mari au-dessus de sa tête avec un seul bras, tandis que dans l'autre elle tenait un poids de 100 kg.

Image : Katie Brumbach et son mari, qui participait souvent à ses spectacles. 

Au début du XXe siècle, même les médecins déconseillaient l'activité physique, qui devrait être réservée aux hommes.

Image: Katie Brumbach, surnommée Lady Hercules. 

Advertisement

Heureusement, au fil des ans, des opinions aussi tranchés se sont adoucies et ont donné aux femmes l'occasion d'entraîner leur corps.

Image : Louise Leers, trapéziste et femme culturiste.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci