4 stratégies simples pour aider l'enfant à mieux se maîtriser lorsqu'il n'en a pas - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
4 stratégies simples pour aider l'enfant…
10 techniques psychologiques qui vous aideront à mieux comprendre votre comportement et celui des autres Ceux qui mangent du piment vivent mieux et plus longtemps : voici l'étude qui l'affirme

4 stratégies simples pour aider l'enfant à mieux se maîtriser lorsqu'il n'en a pas

1.557
Advertisement

Un enfant âgé de 2 à 6 ans peut faire preuve de peu de maîtrise de soi. Désireux d'explorer le milieu environnant, d'observer et de comprendre comment s'y rattacher, l'enfant peut parfois être impulsif et agité.

En tant qu'adultes, nous devons garder à l'esprit que l'enfant n'a pas encore appris le concept de "temps", qu'il ne sait pas ce que signifie "attendre son tour", et qu'il n'est pas conscient qu'il ne peut pas avoir tout ce qu'il veut parce qu'il n'admet pas de "non" comme réponse. Mais lorsque l'enfant atteint l'âge de 6-7 ans, il entre dans une nouvelle phase de développement mais si des épisodes de manque de maîtrise de soi persistent, voici 4 conseils utiles à mettre en pratique...

Comment aider l'enfant à développer la maîtrise de soi après 6 ans.

  1. Parler de ses émotions : vous devez essayer de donner un nom et de comprendre un peu mieux l'émotion que ressent votre enfant. Si vous êtes en colère à propos de quelque chose, essayez de lui demander s'il se souvient comment, et de quelle manière la colère s'est manifestée.
  2. Communiquer, même lorsqu'il s'agit de sujets délicats: parfois, l'enfant perd le contrôle parce qu'il ne se sent pas pris en considération, se sent exclu des arguments des adultes ; alors essayez de lui expliquer la situation avec des mots simples et sincères.
  3. Apprendre par le jeu : exploiter le potentiel du jeu est une excellente façon pour les enfants de comprendre ce que signifie avoir la maîtrise de soi. Par exemple, vous pouvez essayer le jeu "du freezer" : lorsque l'enfant est sur le point de faire un caprice, dites-lui de rester immobile pendant 10 secondes et de réfléchir ensemble, comme un jeu, sur le caprice évité !
  4. Féliciter et récompenser : lorsque votre enfant fait des progrès, réfléchit sur les choses sans se fâcher, assurez-vous de le féliciter.... voire de le récompenser avec ce qu'il ou elle aime le plus !
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci