Ces rares photos montrent la vie du personnel SS dans les camps de concentration.... entre le rire et l'amusement - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ces rares photos montrent la vie du…
Avec une simple invention, ce garçon a sauvé les lions, le bétail et l'économie de son village 7 magnifiques endroits où profiter d'une boisson chaude entouré de chats

Ces rares photos montrent la vie du personnel SS dans les camps de concentration.... entre le rire et l'amusement

12.051
Advertisement

Le nom d'Auschwitz est tragiquement gravé dans la mémoire des survivants du génocide mené par les nazis, et il est inévitablement associé à un sentiment de mort et de folie aveugle, même pour les générations d'aujourd'hui. Le camp de concentration peut encore être visité afin de voir de près les violences qui ont été perpétrées contre des innocents, chaque jour pendant cinq ans, de 1940 à 1945.

Il reste toutefois très difficile d'imaginer, malgré les nombreuses découvertes, la vie des personnes qui dirigeaient ce camp et qui étaient les auteurs des massacres. Arrivez-vous à imaginer les visages des officiers et des soldats qui ont brutalement tué un million cinq cent mille personnes pendant ces années-là ? Pouvez-vous imaginer avec quel esprit ils se levaient le matin et se couchaient le soir ?

Ces images répondront peut-être à vos questions : des sourires, des moments de détente et une ambiance festive qui témoignent encore plus de l'inhumanité de ces années-là.

Ces photos, prises entre mai et décembre 1944, sont rares: ce sont des témoignages de la vie dans le camp de concentration, au-delà des meurtres et des violences subies par les détenus.

image: USHMM

Première page de l'album, où on voit Karl Höcker avec Richard Baer.

Les protagonistes des photos sont ceux qui étaient à la tête du camp d'Auschwitz, qui répondaient aux ordres d'Hitler.

image: USHMM

Les officiers SS, parmi lesquels nous reconnaissons Josef Mengele, médecin auteur des expérimentations d'Auschwitz, connu sous le nom d'Ange de la mort. 

Advertisement

L'auteur des photos est Karl Höcker, commandant allemand des SS, ami fidèle de Richard Baer, à la tête du camp d'Auschwitz.

image: USHMM

Structure située dans le camp d'Auschwitz connue sous le nom de Solahütte, où les officiers et leurs proches pouvaient se détendre et profiter de nombreuses activités. 

Les photos sont rassemblées dans un album, le "Höcker Album", qui est conservé à l'United States Holocaust Memorial Museum .

image: USHMM

Femmes et enfants à l'extérieur du resort Solahütte.

Il s'agit d'un document vraiment unique, indispensable pour une compréhension plus complète de ce à quoi ressemblait l'Holocauste.

image: USHMM

Les SS-Helferin, les gardiennes des camps de concentration, se détendent en mangeant des myrtilles servies par Karl Höcker.

Advertisement

Rarement, en ce qui concerne Auschwitz, on a pu voir les visages et surtout la vie de ceux qui exécutaient les engrenages de la machine de la mort.

image: USHMM

Des groupes de chant organisés pour soulager le stress.

Il n'y a pas que les corps décharnés des prisonniers, les yeux éteints des enfants accrochés aux barbelés qui illustrent cet horrible génocide : il y a aussi les sourires, les visages détendus et complaisants des êtres humains à la tête du camp de concentration.

image: USHMM

Karl Höcker avec les femmes de la SS, dans un bus en provenance de Solahütte.

Advertisement

Les photos de la vie sociale des officiers SS ont été presque complètement détruites : celles de l'album de Höcker sont les rares ayant survécu.

image: USHMM

Relax à Solahütte.

Sara Bloomfield, directrice du Musée commémoratif de l'Holocauste, déclare : "Ces photographies montrent clairement la satisfaction des officiers alors qu'ils supervisent un monde de souffrances inimaginables, et offrent une perspective importante sur la psychologie de ceux qui ont perpétré le génocide."

image: USHMM

Karl Höcker en train d'allumer les bougies de l'arbre de Noël à Auschwitz.

Advertisement

Ce sont les sourires, la complicité et l'amusement qui rendent ces photos si abominables.

image: USHMM

Les SS-Helferins se détendent en mangeant des myrtilles sur fond d'accordéon. 

La colère qui suit la fin du cauchemar d'Auschwitz et du nazisme en général, semble destinée à ne jamais prendre fin.

image: USHMM

Course et sourires vers Solahütte.

En plus des références modernes au nazisme, les débats sur le nombre de victimes des camps de concentration, il y a le sort de ceux qui ont voulu et permis tout cela.

image: USHMM

Officiers SS lors de l'inauguration du nouvel hôpital.

Karl Höcker, par exemple, après avoir été reconnu responsable des crimes d'Auschwitz, n'a pas purgé plus de 6 ans de prison au total.

image: USHMM

Officier SS lors d'un événement officiel.

Avant de rejoindre le parti nazi, Höcker travaillait à la banque, la même banque qui l'a réembauché après une courte détention en Grande-Bretagne.

image: USHMM

Des officiers SS visitent une mine de charbon près d'Auschwitz.

En plus d'avoir eu l'occasion de continuer une vie normale, malgré le poids de plus d'un million de morts, il a étrangement réussi à rester indemne de toutes les accusations d'extermination.

image: USHMM

Pause goûter pour les officiers SS.

Il a certes été emprisonné à la suite du Procès de Francfort de 1963 à 1970, mais sa peine apparaît dérisoire.

image: USHMM

Höcker lors d'un exercice de tir. 

Après sa libération, il a donc retrouvé son poste à la banque, poste qu'il a occupé jusqu'à ses vieux jours.

image: USHMM

Inauguration de l'hôpital d'Auschwitz.

Karl Höcker est mort en 2000 à l'âge de 88 ans, entouré de l'affection de sa famille... une affection qu'il a lui-même refusé à des millions de personnes.

image: USHMM

Officiers SS allemands en pose.

Ces photos et les histoires qu'elles racontent suscitent en nous tous un sentiment de colère : une colère dirigée contre notre propre race humaine qui non seulement a pu faire de tels ravages dans le passé, mais qui montre qu'elle n'a pas tiré les enseignements du passé.

image: USHMM

Favorit, le chien préféré de Höcker.

Le nazisme fait encore peur aujourd'hui, sous toutes ses formes et nuances avec lesquelles il est représenté, parce qu'il a repoussé la limite du mal que l'homme peut atteindre.

image: USHMM

Karl Höcker (à droite) avec Richard Baer.

Et aujourd'hui, dans le monde, des peuples entiers souffrent encore de terribles exterminations, et ce dans l'indifférence presque générale.

image: USHMM

Pause au camp.

Tags: AllemagneHistoireWWII
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci