Que mangeait Michel-Ange? Il nous le révèle lui-même avec une liste de course dressée en 1518 - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Que mangeait Michel-Ange? Il nous le…
La magnifique fresque murale inversée que l'on ne peut admirer qu'à partir de son reflet sur l'eau 21 personnes prises en flagrant délit de sieste (improbable!)

Que mangeait Michel-Ange? Il nous le révèle lui-même avec une liste de course dressée en 1518

1.612
Advertisement

De Michel-Ange Buonarroti nous savons qu'il était un artiste polyvalent, un véritable génie qui a su laisser sa marque non seulement dans la sculpture et la peinture mais aussi dans la poésie. Grâce aux œuvres qu'il nous a laissées, on peut d'ailleurs en déduire une grande partie de sa personnalité, qui apparaît assez agitée, ainsi que de son style de vie: une liste de courses qu'il a dressée en 1518, par exemple, nous révèle la curieuse réalité de ses goûts alimentaires et de sa vie quotidienne d'homme plutôt que d'artiste.

Le document est toujours conservé à la Casa Buonarroti (Florence) avec 168 autres pièces qui, dans l'ensemble, représentent la plus importante collection de papiers autographes de l'artiste.

Avec la liste des provisions à acheter, Michel-Ange en a dessiné quelques-unes sur le côté droit de la feuille, probablement pour faciliter la tâche du servant, vraisemblablement semi-alphabet.

Mais qu'est-ce que voulait manger l'un des plus grands artistes de tous les temps qui a vécu il y a cinq cents ans? Certains aliments sont encore bien connus de nos jours, alors que d'autres ne sont que des suppositions:

  • Pani dua - deux morceaux de pain
  • Un bocal di vin - un quart de vin
  • Un ariga - un hareng
  • Tortegli - tortellini

  • Una salama - un salami
  • Quattro pani - quatre morceaux de pain
  • Un bochal di zodo - ?
  • Un quartuccio di bruschino - un quart de Bruschino (peut-être du vin)
  • Un piattello di spinaci - une assiette d'épinards
  • Quattro alici: quatre anchois
  • Tortelli - tortellini

  • Sei pani - six morceaux de pain
  • Due minestre di finocchio - deux soupes au fenouil
  • Un ariga - un hareng
  • Un boccal di zondo - un pichet de Zondo (peut-être du vin)

La liste semble être divisée en trois parties et il est donc possible que la même feuille ait été utilisée plusieurs fois, ou qu'elle ait été divisée en fonction des repas.
Si vous avez remarqué l'absence de viande (sauf pour le salami), nous pouvons vous dire que la raison en est que la liste a été établie lors d'une période de Carême (cette année-là, Pâques était le le 4 avril et Michel-Ange a écrit la liste le 15 mars).
Ici se révèle un curieux aspect de la vie de ce grand artiste à une époque où les choses allaient plutôt bien pour lui.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci