Pourquoi la technique du bain-marie s'appelle-t-elle comme ça? Découvrez la femme dont elle tire son nom - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Pourquoi la technique du bain-marie…
20 images montrant comment il est impossible de s'ennuyer avec un enfant à la maison 5 choses à faire (ou ne pas faire) pour éviter d'être attaqué par un chien

Pourquoi la technique du bain-marie s'appelle-t-elle comme ça? Découvrez la femme dont elle tire son nom

2.780
Advertisement

La méthode de cuisson dite "bain-marie" est l'une des plus couramment utilisées pour les ingrédients délicats,pour éviter un contact direct avec une source de chaleur.
Grâce au chauffage progressif de l'eau dans un récipient plus grand, le contenu du petit récipient peut être géré avec un excellent niveau de contrôle. Mais d'où vient ce curieux nom?

Image de couverture: Wikimedia Commons/Antoinel

Bain-marie... Mais Marie qui?

Image: Chemical Heritage Foundation

Il n'existe pas de données certaines sur l'origine de la technique du bain-marie, mais elle semble être utilisée depuis l'époque d'Hippocrate (4ème siècle av. J.-C.).
Le nom avec lequel nous la connaissons aujourd'hui, cependant, vient de Marie la Juive, une femme qui aurait vécu entre le 1er et 3ème siècle après J.-C. dans l'empire romain oriental (très probablement à Alexandrie d'Egypte) et qui fut philosophe et alchimiste, considérée par beaucoup comme la première figure de l'alchimie occidentale à avoir réellement existé.

La trace la plus concrète de son existence se trouve dans un texte alchimique écrit par Zosime de Panopolis, alchimiste égyptien de l'époque romaine. Les études que Marie a réalisées dans ce domaine n'ont pas survécu sous forme de reliques retrouvées, mais nous ont été transmises jusqu'à nous.

Marie la Juive aurait beaucoup expérimenté avec le balneum Mariae pour observer les modifications que cette technique apportait aux élixirs qu'elle produisait et dans le traitement des métaux précieux. Il semble également qu'elle se baignait une fois par semaine et que l'eau utilisée était ensuite bue par les habitants lors d'une célébration annuelle.
L'utilisation de cette expression est d'abord identifiée dans un ouvrage écrit par le médecin et auteur religieux Arnaud de Villeneuve, qui l'introduisit dans l'usage courant au XIVe siècle.

Bref, cette méthode de réchauffage doit son nom à une figure à la limite entre l'histoire et la légende...Imaginiez-vous une telle curiosité?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci