Qu'arriverait-il au monde si une bombe à hydrogène explosait dans le Pacifique? - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Qu'arriverait-il au monde si une bombe…
Cet arbre montrant le lien entre les langues changera votre vision du monde. Les couples vraiment amoureux font ces 12 choses

Qu'arriverait-il au monde si une bombe à hydrogène explosait dans le Pacifique?

8.592
Advertisement

Depuis que le président Trump a pris sa place, un conflit mondial semble se dessiner au-dessus de nos têtes comme une épée de Damoclès: entre lui et Kim Jong Un, les offenses (parfois grotesques, il faut bien le dire) ne manquent pas, et le monde entier est pendu à leurs tweets, en espérant que la situation ne dérape pas pour de bon.

Le régime nord-coréen a souvent menacé de vouloir effectuer un essai nucléaire en lançant une bombe à hydrogène au milieu de l'océan Pacifique, quelque 40 ans après le dernier essai nucléaire non souterrain exécuté en Chine en 1980.

Quelles seraient les conséquences si la menace devenait réalité?

L'effet primaire serait évidemment lié à la détonation. Selon les médias nord-coréens, leur bombe serait mille fois plus puissante que la bombe atomique qui a rasé Hiroshima. Pour faire une comparaison, il suffit de se rappeler que le "Mike Test", le test de la bombe H que les Etats-Unis a effectué sur l'île d'Eugelab dans le Pacifique en 1952, a libéré une puissance 800 fois supérieure à celle d'Hiroshima et une vague de chaleur de 56 km de rayon.

Le résultat immédiat de l'explosion serait alors l'éradication de toute trace de vie à des centaines de kilomètres. Les animaux et les plantes, s'ils devaient survivent, devront faire face à des changements de l'ADN pendant des décennies; les oeufs, les larves et les petits poissons seraient contaminés, finissant par toucher toute la chaîne alimentaire de l'espèce.

Des cratères permanents pourraient également s'ouvrir, comme celui laissé par les USA dans l'Atoll de Bikini avec la bombe "Shrimp" (1954) de pas moins de 1,6 km de large (voir image suivante); à cette occasion quelque 200 milliards de tonnes de récifs coralliens ont été détruits et l'ensemble des îles Marshall furent contaminées.

Les dommages causés aux eaux souterraines et à la faune viendraient s'ajouter à ceux causés par le nuage radioactif, qui pourrait se déplacer sur des kilomètres et des kilomètres dans diverses parties de la planète.

Advertisement
image: Wikipedia

Cela vous paraît un scénario apocalyptique? Pourtant, ce n'est pas le pire qui puisse arriver!

Tout ce que nous venons de décrire se réfère à une explosion maîtrisée et réussie: en cas d'incident, c'est-à-dire si la bombe explose de manière incontrôlée à cause d'erreurs de calcul, les effets pourraient être encore plus dévastateurs et imprévisibles.

Bref, si l'on met de côté les tweets et la satire politique, quand on parle d'une bombe à hydrogène, il y a vraiment peu de raisons de rire.

Tags: PolitiqueNature
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci