Les chiens de la même race photographiés aujourd'hui et il y a 100 ans: est-ce que ça en valait vraiment la peine? - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les chiens de la même race photographiés…
15 images terrifiantes de fruits et de légumes qui commencent à germer trop tôt Elle suit une thérapie pour devenir un homme et perd ses amis et sa famille : aujourd'hui, il est plus heureux que jamais

Les chiens de la même race photographiés aujourd'hui et il y a 100 ans: est-ce que ça en valait vraiment la peine?

Par Baptiste
3.052
Advertisement

Le croisement sélectif des chiens est né au XIXe siècle en Angleterre, où la classe dirigeante avait le caprice de posséder de animaux plus en plus «caractérisés», avec des aspects morphologiques spécifiques.

Cette pratique et la subséquente définition des différentes races de chiens ont conduit au fil des ans à la formation d'un marché florissant au sein duquel un spécimen peut coûter des milliers d'euros.

À ce jour, on ne peut s'empêcher de se demander s'il est vraiment nécessaire de créer des animaux faibles au niveau génétique seulement pour le caprice de l'homme. Mais surtout, nous nous demandons si l'accentuation des caractéristiques physiques "atypiques" de chaque race peut au final générer des animaux "malheureux", qui respirent difficilement, marchent mal et qui en général sont des arrangements génétiques que mère nature n'aurait jamais conçu.

Ces photos comparant la même race il y a 100 ans et aujourd'hui vous aideront à mieux vous faire une opinion à ce sujet.

Le Basset Hound est plus petit, moins agile et présente un excès important de peau pouvant causer des infections.

La race Doberman présente souvent des problèmes cardiaques, des problèmes de coagulation sanguine et de dysplasie de la hanche.

Advertisement

Le Saint-Bernard était un chien athlétique et apte au travail. Aujourd'hui, il est plus trapu et a un poil épais et lourd.

Le temps a sensiblement changé la longueur du museau du boxeur et la posture du cou. De nombreux boxers souffrent d'épilepsie due à leur crâne trop petit.

Le teckel a été littéralement allongé, entraînant une surcharge sur les vertèbres qui doivent supporter tout le poids.

Advertisement

Le bearded collie a vu sa fourrure se développer drastiquement, ce qui le rend très sensible à la moindre augmentation de température. Beaucoup d'entre eux souffrent de dysplasie de la hanche.

La partie postérieure des bergers allemands est de plus en plus basse, créant des conséquences imaginables sur leur capacité motrice, surtout pendant la vieillesse.

Advertisement

Le carlin a une pression artérielle élevée, des difficultés à respirer, des dermatites dans les plis de la peau... Aujourd'hui, les carlins ont une queue beaucoup plus bouclée... est-ce que ça en valait le coup?

Le crâne du bull terrier a été défiguré par la sélection des éleveurs, créant des conséquences sur son ouïe. De nombreux spécimens souffrent de problèmes rénaux ou de maladies cardiaques.

Advertisement

Le saluki est enclin à développer des maladies oculaires et des cancers. Il est si délicat qu'il brûle facilement, surtout sur le museau.

Le Bulldog est peut-être l'un des cas les plus graves. Le nez est écrasé d'une manière anormale au détriment de la respiration. La tête est énorme, si bien que les chiots naissent souvent par césarienne. L'espérance de vie moyenne? 6 ans...

Tout cela se produit alors que des millions de chiens sont tués chaque année par euthanasie en raison de la surpopulation des refuges ou des chiens errants trop nombreux dans les rues....

Tags: ChiensCurieuses
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci