Deux incroyables peintures de Raphael retrouvées dans les musées du Vatican: les allégories de la Justice et de l'Amitié - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Deux incroyables peintures de Raphael…
25 inventions géniales que vous ne connaissez pas Les 18 règles de conduite que toutes les femmes devraient savoir.

Deux incroyables peintures de Raphael retrouvées dans les musées du Vatican: les allégories de la Justice et de l'Amitié

2.094
Advertisement

Après plus de deux ans de travail, l’équipe de restaurateurs des musées du Vatican dirigée par Maria Ludmilla Pustka et l'historien d'art Arnold Nesselrat a confirmé que les allégories de l'Amitié et de la Justice présentes dans l'une des chambres dites de "Raffaello" du palais apostolique sont bien l'œuvre du grand maître de la peinture et de l'architecture de la Renaissance. Voila ce que révèle la restauration.

via: ctv.va

La confirmation des restaurateurs

Pendant la période précédant sa mort (6 avril 1520), Raphael travaillait principalement comme maître d'oeuvre, ces travaux étaient ensuite réalisés en grande partie par ses étudiants.
En ce qui concerne la Chambre de Constantin des musées du Vatican, les fresques et les décorations réalisées datent bien d'avant sa mort, le restaurateur Fabio Piacentini ainsi que Nesselrath le confirment: "En analysant la peinture de visu, nous avons réalisé que l'intervention du Maître est maintenant certaine".

Amitié et Justice

Les deux figures allégoriques des vertus placées à droite de la Vision de la Croix et de la Bataille de Constantin contre Maxence ont donc bien été réalisées par Raphael lui-même, et non par Giulio Romano, le plus compétent de ses élèves. Ce sont des peintures murales à base d'huile, une technique spéciale dans laquelle on retrouve l'inimitable trait du maître par contre d'après des sources écrites le reste de la salle a été réalisé par ses élèves, ce sont des fresques plus traditionnelles.

"Quand Raphael voyait qu'il maitrisait quelque chose, il se lançait immédiatement un nouveau défi, et quand il est venu dans la plus grande chambre du plais papal, il a décidé de la peindre avec de l'huile. Malheureusement, il n'a pu faire que ces deux figures", conclut Nasselrath

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci