Comment faire en sorte que vos enfants vous écoutent au premier rappel - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Comment faire en sorte que vos enfants…
9 situations hilarantes de personnes qui avaient une mission et... qui ont échoué lamentablement! On l'appelle la

Comment faire en sorte que vos enfants vous écoutent au premier rappel

3.132
Advertisement

Faire en sorte que nos enfants nous obéissent à la première tentative serait fantastique, une victoire d'une valeur inestimable. Se faire écouter sans répéter les choses dix fois est probablement le but de la plupart des parents qui n'ont toujours pas réussi à résoudre ce problème. Parce que oui, il peut être résolu. Il arrive très souvent que l'on perde sa patience et que l'on monte le ton de la voix, perdant par la même un peu de lucidité. Mais ne jetez pas l'éponge, il existe de nombreuses méthodes que vous pouvez utiliser pour atteindre ce résultat, aujourd'hui, nous vous en proposons un.

 

image: ellsworth

Que se passe-t-il quand nos enfants n'obéissent pas? Une scène pourrait ressembler plus ou moins à ceci:

Un enfant regarde la télévision entouré de jouets en désordre, sa maman ou son papa lui ordonne:

- Ramasse tes jouets!

- Tu m'as entendu? Tes jouets, ramasse-les!

- Tu sais que je vais les jeter, hein. Si tu ne viens pas les ramasser, je le fais vraiment!

- Je compte jusqu'à 3! 1 ... 2 ...

Et tout cela, avant de ramasser les jouets tandis que l'enfant continue de regarder la télévision:

- Cet enfant crée un tel désordre! Mais un de ces jours, il va vraiment m'écouter!

Dans cette scène, la mère ou le père a commis quelques erreurs.
Voici une méthode présentée par Dean et Holly, les parents de pas moins de cinq enfants, sur le blog Parenthood. Leur système s'articule en trois étapes.

 

(1) Créer un outil de discipline. Le principe de base est que vous n'avez pas besoin de crier. L'outil créé ne doit pas être quelque chose de trop sévère, mais il doit être significatif, comme l'interdiction d'aller au cinéma ou de manger le dessert préféré ou de réduire les heures de télévision par jour (ce choix dépend selon les cas). L'outil créé fonctionne comme un contrepoids à un mauvais choix. Évidemment, cette décision ne doit pas être appliquée du jour au lendemain, cela doit être quelque chose expliquée aux enfants.


(2) Etablir un dialogue. Il est nécessaire d'expliquer à l'enfant que un mauvais comportement ou un comportement malélevé aura des conséquences et de leur expliquer de quoi il s'agit. Il est très important que l'enfant soit conscient et sache comment distinguer un mauvais comportement d'un comportement approprié. Parlez-lui de ce qui se passera quand il prendra une mauvaise décision, cette étape est cruciale.


(3) Appliquer son choix jusqu'au bout. Répétons-le, nul besoin de crier ou de gifler, cela est juste le point de non-retour. Avec paix et amour, on appliquera l'action choisie quand l'enfant ne suivra pas les accords pris. Le message qui doit arriver à l'enfant est « c'est justement parce que je t'aime que je dois porter cette chose jusqu'à la fin ».


Alors, qu'est-ce qui ne va pas avec le parent de la scène précédente?

 
Tags: EnfantFamille
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci