Dire des gros mots augmente la force physique: nous en avons désormais la preuve - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Dire des gros mots augmente la force…
Les chercheurs confirment: ceux qui font le ménage à la maison vivent plus longtemps. On l'appelle l'okapi, « la girafe des forêts »: le voici dans toute sa fragile splendeur.

Dire des gros mots augmente la force physique: nous en avons désormais la preuve

972
Advertisement

Beaucoup d'entre vous ont probablement déjà remarqué ce phénomène, mais comment l'expliquer? Comment pouvons-nous être sûrs de la corrélation entre la grossièreté et la capacité de dépasser des épreuves physiquement exigeantes? Enfin, Richards Stephens, psychologue et chercheur britannique à l'Université Keele, a recueilli suffisamment de données pour démontrer la relation entre l'augmentation de la force et les gros mots que nous disons en faisant un effort.

Le Dr Stephens avait déjà démontré comment les jurons augmentaient la tolérance à la douleur et c'est à partir de cette idée qu'il a developpé cette deuxième recherche.

L'expérience se divisait en deux parties, une première partie où les sujets (tous âgés de dix-neuf à vingt et un ans) en pédalant sur un vélo ou en saisissant un objet devaient dire des gros mots et une deuxième partie où on leur a demandé de prononcer un mot neutre (comme "marron"). Une fois les données recueillies, on a constaté que lorsque les sujets disaient des jurons en pédalant, ils développaient une puissance maximale de 24 watts supérieure comparée au moment où ils n'en prononçaient pas. Concernant la saisie de l'objet, l'augmentation de la force s'est élevée à environ 2,1 kg dans les cas des jurons.

Les raisons de ce phénomène ne sont pas encore claires, d'autant plus que selon données recueillies, la fréquence cardiaque pendant les gros mots n'a pas augmenté contrairement à ce que l'on aurait pu croire. Nous devrons donc attendre une expérience sur un échantillon plus large pour recueillir plus d'informations pouvant expliquer ce comportement étrange de notre corps.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci