Les mamans qui "harcèlent"? Une étude montre comment leurs filles ont plus de succès - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Les mamans qui "harcèlent"? Une étude…
Tissu cardiaque à partir de feuilles d'épinards: cette méthode pourrait révolutionner la chirurgie de la transplantation Après des milliers d'années, l'un des temples les mieux conservés de l'Egypte ancienne brille à nouveau

Les mamans qui "harcèlent"? Une étude montre comment leurs filles ont plus de succès

1.916
Advertisement

Chères maman, ne vous inquiétez plus à gronder votre enfant! Dans une étude, il a été démontré que la plupart des filles avec une mère lancinante, qui pousse même de manière exagérée à étudier encore et encore, tomberont difficilement enceintes pendant l'adolescence et seront plus susceptibles de fréquenter l'université. Le travail de la chercheuse Ericka Rascon-Ramirez remarque aussi comment les avantages des parents oppressants sont plus prononcés par rapport aux générations récentes.

Rascon-Ramirez a déclaré: « Peu importe à quel point on essaie d'ignorer les recommandations de nos parents, il est probable que celles-ci influencent subtilement les choix que l'on sent pourtant très personnels. »

image: Wikimedia

L'étude a pris un échantillon d'environ 15 000 adolescentes et a observé que, dans la plupart des cas, c'est précisément la mère qui est identifiée comme étant le parent le plus oppressant. Les attentes des parents influencent sur la possibilité que la fille tombe enceinte à l'adolescence: plus l'attente des parents est élevée, plus cette possibilité est réduite, et plus l'enfant poursuit ses études.

S'il est vrai que plus on est dur et oppressant avec sa propre fille, et plus on obtient d'excellents résultats, tout en évitant des mauvaises surprises de l'adolescence, il est vrai aussi qu'il ne faut pas oublier la diversité de chaque individu: il y a différentes façons de se comporter de manière "dure". L'étude fournit une donnée à prendre en considération, mais comme toujours il ne faut pas tout prendre à la lettre!

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci