Son enfant ne survivra pas, mais elle continue sa grossesse pour donner les organes - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Son enfant ne survivra pas, mais elle…
Oubliez le crochet et les rhumatismes: voici la grand-mère qui à 89 ans fait le tour du monde TOUTE SEULE Un psychothérapeute nous dit les 10 choses à faire quand on a une crise de panique

Son enfant ne survivra pas, mais elle continue sa grossesse pour donner les organes

2.548
Advertisement

Après avoir été parents d'un petit garçon, Keri et Royce Young avaient découvert avec une grande joie d'attendre une petite fille. Lors de l'échographie à la vingtième semaine, cependant, le jeune couple de Oklahoma City a appris que, malheureusement, le bébé souffrait d'anencéphalie, une malformation grave qui empêche le développement normal du crâne et du cerveau. Avec ce diagnostic, est venu le temps de prendre une décision...

Keri e Royce Young.

image: Keri Young

L'anencéphalie peut se présenter sous différents niveaux de gravité, mais celui diagnostiqué au bébé de Keri et Royce ne laisse pas de place à l'espoir: les échographies ultérieures ont confirmer que le bébé, nommé Eva, ne pourrait survivre que quelques minutes après la naissance. Sachant cela, cependant, ses parents, et surtout la maman, ont pris une décision courageuse: terminer la grossesse et faire le don des organes à qui en a besoin.

image: Keri Young

Malgré la malformation du cerveau, en effet, le reste du corps de l'enfant grandit correctement et est entièrement fonctionnel. Dans un post sur Facebook qui a ému beaucoup de personne, et qui a également soulevé la controverse, Keri a annoncé sa décision, en écrivant:

« Notre fille a un cœur parfait, des mains et des pieds parfaits. Elle a un foie parfait, des reins et des poumons parfaits. Malheureusement, son cerveau, lui, n'est pas parfait. Nous avons récemment découvert qu'elle souffre d'anencéphalie et qu'il est terminal. Devant une série d'options horribles, nous avons décidé de poursuivre la grossesse pour que Eva puisse continuer à grandir et donner la vie à tant de personnes à travers le don de ses organes. Ce n'est pas une décision facile. Pour les vingt prochaines semaines, je vais continuer à sentir ses coups de pied, nous pourrons continuer à sentir son petit cœur battre normalement tout en sachant que, quand elle naîtra, elle ne passera que quelques heures seulement avec nous. Comme vous pouvez l'imaginer, nous sommes dévastés par cette situation, mais nous avons décidé de prendre le côté positif de la chose et d'apprécier tout le temps que nous pouvons passer avec elle et être reconnaissants que l'impact de son bref séjour dans ce monde aura sur les autres ».

Advertisement
image: Keri Young

Le post publié par Keri a touché tant de gens qu'elle a décidé de publier des mises à jour publiques sur la gestation de la petite Eva comme moyen pour sensibiliser le public au don d'organes, mais aussi pour répondre à des questions sur la maladie, ainsi qu'aux critiques : "Nous sommes conscients des histoires sur les diagnostiques erronés et les résultats différents de ceux que les médecins avaient prédits, mais nous ne nous attendons pas à des miracles. Nous apprécierons le temps que nous pourrons passer avec elle, et en attendant, nous nous réjouissons de toute la positivité que l'histoire d'Eva a suscité avant même qu'elle soit de ce monde".

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci