En 1939, les États-Unis ont fermé les frontières aux réfugiés. Et voici ce que cela a provoqué.

Baptiste

08 Février 2017

En 1939, les États-Unis ont fermé les frontières aux réfugiés. Et voici ce que cela a provoqué.
Advertisement

Cela semble hier quand les Juifs tentaient de fuir l'Allemagne nazie à la recherche d'un endroit pour être en sécurité... Vu les faits politiques actuels, aujourd'hui nous souhaitons rappeler le sort tragique de 900 Juifs qui ont embarqué à bord du Saint-Louis, un navire qui partait de Hambourg le 13 mai 1939 pour atteindre les États-Unis. Mais, une fois arrivés là-bas, les 900 réfugiés ont été contraints de rebrousser chemin, et ainsi de trouver la mort...

via Twitter

Advertisement

Voilà ce qui est arrivé la dernière fois que le gouvernement américain a fermé ses frontières aux réfugiés, voici quelques-unes des 900 victimes de cette décision ...

Voilà ce qui est arrivé la dernière fois que le gouvernement américain a fermé ses frontières aux réfugiés, voici quelques-unes des 900 victimes de cette décision ...

"Mon nom est Lutz Grünthal. Les États-Unis m'ont rejeté à la frontière en 1939. J'ai été tué à Auschwitz"

Advertisement

"Mon nom est Erich Dublon. Les États-Unis m'ont rejeté à la frontière en 1939. J'ai été tué à Auschwitz"

"Mon nom est Carl Simon. Les États-Unis m'ont rejeté à la frontière en 1939. J'ai été tué à Sobibor"

"Mon nom est Ruthild Grünthal. Les États-Unis m'ont rejetée à la frontière en 1939. J'ai été tuée à Theresienstadt"

Advertisement

"Mon nom est Horst-Martin Grünthal. Les États-Unis m'ont rejeté à la frontière en 1939. J'ai été tué à Auschwitz"

"Mon nom est Manfred Fink. Les États-Unis m'ont rejeté à la frontière en 1939. J'ai été tué à Bergen-Belsen"

Advertisement

"Mon nom est Wener Stein. Les États-Unis m'ont rejeté à la frontière en 1939. J'ai été tué à Auschwitz"

"Mon nom est Joachim Hirsch. Les États-Unis m'ont rejeté à la frontière en 1939. J'ai été tué à Auschwitz"

Advertisement