Une jeune femme épouse un millionnaire « par amour », mais après sa mort, l’amère découverte... - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une jeune femme épouse un millionnaire…
Le cheval des merveilles : l’incroyable race existante au 19e siècle, célèbre pour sa crinière TRÈS longue Sa famille lui retire tout parce qu’elle sort avec un garçon noir : son appel est plus fort que le racisme

Une jeune femme épouse un millionnaire « par amour », mais après sa mort, l’amère découverte...

133.682
Advertisement

Aujourd'hui, nous voulons vous raconter une histoire qui ressemble à un conte de fées... mais avec une fin un peu bizarre et une morale bien précise. Marcel Amphoux était un agriculteur français mais, grâce à plusieurs propriétés et une fortune inestimable, il est devenu millionnaire.

Après sa rencontre avec la jolie Sandrine Devillard, agent immobilier parisien avec une passion pour le chant, il a décidé de l’épouser. Maintenant, on peut s'attendre que quand Marcel est décédé, il a voulu laissé tous ses biens à sa femme mais au lieu de ça...

Marcel Amphoux, comme vous pouvez le voir, n’était pas un homme séduisant, mais un millionnaire à la vie digne d'un ermite, sans eau ni électricité. Mais un jour, comme dans les contes de fées, l’homme solitaire a rencontré une belle "dame", Sandrine Devillard, de 25 ans sa cadette.

 

Après leur rencontre à l’agence immobilière où elle travaillait, les deux se sont fiancés rapidement puis mariés. Les critiques du village de Puy-Saint-Pierre, y compris du maire, supposant que la jeune femme n'était intéressée que par son argent ont été sans effet. Certaines attitudes de la femme, comme celle de vivre confortablement à Paris pendant que son mari « adoré » resteait au village n'ont pas arrangé les choses.

 

Advertisement

Mais tout juste un an après son mariage à l’âge de 67 ans, Marcel meurt dans un accident de voiture et pour la plus grande surprise de sa femme, son nom n’apparaît pas du tout dans son testament ! Pas un centime ! Tout avait été destiné à sa sœur et aux habitants du village. Après avoir ouvert un contentieux, la belle Sandrine a dû se faire à l'idée qu'elle n'aurait rien car le testament a été jugé légale et valide. De toute évidence, l’homme n’était pas aussi naïf que tout le monde pensait !

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci