Il a travaillé pendant trois ans et demi avec une plume et de l'encre... le résultat est IMPRESSIONNANT - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il a travaillé pendant trois ans et…
Un retraité invente un moteur solaire capable de fonctionner 25 ans SANS ENTRETIEN Cette photo semble décrire un moment triste... mais son explication fait du bien au moral

Il a travaillé pendant trois ans et demi avec une plume et de l'encre... le résultat est IMPRESSIONNANT

3.394
Advertisement

Si vous allez dans des galeries d'art ou des expositions de peintures, de tableaux ou de dessins, vous pouvez sûrement imaginer le travail délicat que l'artiste doit mettre en oeuvre pour atteindre certains résultats, mais vous ne pouvez jamais penser que plus de 3 ans ont été nécessaire pour en finir qu'un seul!

Eh bien, Manabu Ikeda, un jeune artiste japonais dédié à l'exécution de précieux dessins à la plume et à l'encre, a employé pas moins de 3 ans et demi pour terminer son chef-d'œuvre, Rebirth. Mais découvrons-en plus sur l'artiste et sur cette œuvre d'art monumentale...

Manabu a commencé à travailler sur Rebirth en 2013 et depuis lors, il a été sur ce dessin 10 heures par jour, 6 jours par semaine.

Malgré sa volonté et l'énorme quantité d'heures de travail, Il a fallu trois ans et demi pour terminer son oeuvre.

Advertisement

Le dessin a des dimensions très importantes et impressionnantes: c'est une table de 3x4 mètres environ.

Il dépeint un arbre qui provient du carnage causé par les catastrophes environnementales, entouré par les vagues du tsunami qui se heurtent contre lui.

Mais c'est seulement l'aspect superficiel du dessin: si vous regardez attentivement, vous remarquerez tous les petits détails qui le composent.

Tous les détails représentés capturent des milliers d'histoires qui ont eu lieu précisément au cours de ces événements catastrophiques.

"Mon objectif est d'exprimer pleinement ma vision du monde, mais je ne dessine pas de manière intentionnelle des images détaillées ...

... parce que je vois les détails seulement lorsque je regarde les choses et non pas quand je vois le tout d'une manière superficielle", tels sont les mots de Manabu au Chazen Museum of Art.

Ainsi le jeune artiste a donné libre cours à sa vision, en gardant à l'esprit le tremblement de terre et le tsunami qui a frappé le Japon en 2011.

Mais deux choses ne manqueront jamais, plume et encre, définis par Manabu comme "les meilleurs outils à utiliser".

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci