Des mini-jupes à l’austérité : voici comment c'était de vivre en Iran il y a seulement un demi-siècle - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Des mini-jupes à l’austérité :…
L'art de se mettre dans le pétrin: voici 23 chiens qui le font de manière adorable Photos prises au mauvais moment : il faut les regarder deux fois pour les comprendre vraiment!

Des mini-jupes à l’austérité : voici comment c'était de vivre en Iran il y a seulement un demi-siècle

8.273
Advertisement

C’est incroyable de voir combien un pays peut changer, tout comme ses traditions et sa richesse économique à la suite de conflits politiques. C’est le cas de l’Iran qui est sorti de la révolution des années 70 totalement bouleversé : aujourd'hui, l’Iran nous apparaît comme un pays austère, guidé par les règles religieuses strictes, qui a perdu tout ce qui faisant de lui auparavant une nation riche et à certains égards même moderne.

Dans cet article, nous avons rassemblé quelques images de magazines et de photographies, qui illustrent l’Iran quelques années avant la révolution. Comment cela a-t-il pu changer aussi radicalement en aussi peu de temps?

Avant la révolution de 1979, l’Iran était un pays laïque, une monarchie pro-occidentale, qui visait à se moderniser.

Les femmes avaient obtenu depuis peu de nombreuses libertés, y compris dans la façon de s’habiller.

Advertisement

Il était autorisé de porter des vêtements colorés, des mini jupes et montrer ses bras : la femme occidentale et son mode de vie était prise comme exemple.

Le style de ces années-là est en net contraste avec les préceptes aujourd'hui imposés : le cou et les bras doivent être couverts en public, les cheveux tirés.

Qu'est-ce qui va clocher dans la modernisation du pays ? La monarchie a forcé certains changements, qui ne seront pas en ligne avec la tradition de l’Iran.

Advertisement

La caste religieuse et les forces de l’opposition à la monarchie étaient donc vivement opposés au roi.

La politique du Shah était considérée comme superficielle : elle permettait aux femmes de retirer leur voile et de donner le droit de vote, mais sans condamner les droits masculins inacceptables.

Advertisement

La révolution a été menée par certains dirigeants politiques et religieux, certains d'entre vous se rappelleront peut-être du charismatique ayatollah Rouhollah Khomeini.

En 1979, un an après le déclenchement de la révolution, les Iraniens ont voté lors d’un référendum pour abolir la monarchie et l’instauration d’une République islamique.

Advertisement

Quelques mois après la proclamation de la République, l’impensable se produit: la répression de toutes les minorités ethniques a commencé, la musique bannie et la presse non-gouvernementale mise sous silence.

Avec la mort de la monarchie, des alliances à l'origine de la modernisation du pays ont été interrompues.

Centrale est la question de l’alliance avec les États-Unis : le Shah avait obtenu la sympathie et le soutien des Américains, mais la République a cessé toute relation.

Pour les États-Unis, cela a été un problème étant donné l’importance de l’Iran dans la production de pétrole.

Les collaborations ultérieures avec des gouvernements hostiles à l'Occident (la Syrie et la Corée du Nord), ont alimenté davantage un sentiment de tension.

Le changement de l’Iran a été accentué par la longue guerre inutile contre l’Irak de Saddam Hussein.

L'Iran est ainsi devenu le pays que nous connaissons actuellement: totalement différent de celui des photos.

Une réalité qui ne semble pas prête de revenir!

Tags: GuerreModeHistoire
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci