Ce photographe nous montre ce que cela signifie d'avoir 16 mois de congé paternité... et en Suède c'est déjà une réalité - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Ce photographe nous montre ce que cela…
9 comportements de notre corps: saviez-vous que c'étaient des mécanismes de défense? Des jeunes cèdent leur place à un homme de 68 ans: la façon dont il refuse est ÉPIQUE!

Ce photographe nous montre ce que cela signifie d'avoir 16 mois de congé paternité... et en Suède c'est déjà une réalité

4.381
Advertisement

Johan Bävman est un photographe suédois talentueux, qui a également travaillé pour Sydsvenskan, l'un des principaux journaux en Suède. Il est l'auteur des photos de cet article: son dernier projet est appelé "Swedish Dad" et l'intention est de montrer au monde la politique adoptée par son pays pour la paternité. Quand il a eu son premier enfant, il y a trois ans, Johan s'est trouvé devant une réalité jusque-là inconnue et a décidé d'apprendre à connaître quels sont les avantages que la Suède offre aux nouvelles familles, et surtout aux néo papas.

Profitons des belles photos de ce projet afin de vous informer des 10 raisons pour lesquelles le gouvernement suédois est particulièrement "family-friendly".

via: ufunk.net

1. Commençons par les mamans.

Avant de donner naissance, les femmes reçoivent une assistance spéciale gratuite: les cours de respiration sont offerts tout comme les exercices de gym pour être prêtes pour le grand moment.

Les femmes qui ont des emplois à haut risque (dans les laboratoires de chimie, par exemple) ou physiques ont une réduction des heures de travail pendant toute la grossesse.

Elles reçoivent également une aide économique à partir du deuxième mois de grossesse jusqu'à 11 jours après la naissance. Le montant est égal à 80% du salaire journalier établi par le contrat de travail. Les sommes sont accordées par la Swedish Social Insurance Agency.

Proche des hôpitaux suédois, on trouve des hôtels en pension complète, où les nouvelles mamans peuvent rester après l'accouchement avec son partenaire... Ici elles reçoivent toute l'aide des infirmières.

Advertisement

2. Le congé parental. La Suède a des lois uniques en la matière, un rêve pour le reste des Européens.

En Suède, les parents (papa et maman!) ont droit à pas moins de 480 jours de congé en cas de naissance ou d'adoption. Le nombre de jours est de loin supérieur aux normes européennes, et est probablement le principal avantage de ce pays "family-friendly".

Pendant 390 jours, les parents reçoivent 80% du salaire journalier normal. Les 90 jours restants, ils ont un paiement forfaitaire. La particularité est que même ceux qui n'ont pas d'emploi reçoivent une rémunération pour le congé parental.

Et ce n'est pas fini: que se passe-t-il au bout de 480 jours, soit 16 mois? Par la suite, les travailleurs ont toujours le droit à une réduction des heures de travail de 25% jusqu'à la fin de la huitième année de l'âge de leur enfant, même si le salaire mensuel est en rapport aux heures de présence effective.

3. La Suède? la patrie des mamans et des papas.

En se promenant dans la ville, il est facile de rencontrer de nombreux papas avec des poussettes dans les rues.

Pour assurer l'égalité des sexes en Suède, la maman ET le papa ont droit à une période de congé allant de 240 jours à 480 jours.

Advertisement

Aujourd'hui, les papas suédois prennent seulement un quart de la période de congés disponibles. A la lumière de cela, le gouvernement a l'intention de tout faire pour pousser le nouveau papa à assister les enfants et permettre aux mamans de reprendre leur vie professionnelle rapidement: ainsi des bonus supplémentaires seront prévus pour les familles qui divisent de manière équitable les congés du papa et de la maman.

4. Allocation mensuelle pour les enfants.

En plus du salaire du congé parental, une allocation mensuelle est prévue jusqu'à la fin de la 16e année de l'âge des enfants. Le montant mensuel est proportionnel au nombre d'enfants à charge.

Cet argent ne sera pas dépensé pour les études des enfants: le système scolaire est totalement gratuit!

Advertisement

5. Education scolaire garantie.

Les crèches sont payantes, mais le coût mensuel est minime pour permettre aux familles d'inscrire leurs enfants sans peser trop sur le salaire.

L'éducation de l'enseignement primaire et secondaire est gratuit ainsi que les repas à la cantine.

Même les études universitaires sont gratuites, même pour les étudiants étrangers appartenant à la communauté européenne.

Advertisement

6. Même le système sanitaire est pratiquement gratuit.

Jusqu'à l'âge de 20 ans, les citoyens suédois peuvent bénéficier de soins médicaux, y compris l'ondotologie, essentiellement gratuite, bien que des différences mineures peuvent dépendre d'une municipalité à l'autre. On prescrit aux enfants gratuitement de la vitamine D jusqu'à 2 ans, en raison des conditions climatiques particulières.

Après 20 ans, les visites de spécialistes ont un coût maximum de 35 €. Si, dans les 12 mois on verse €112 aux impôts, on a droit à un an de soins médicaux gratuits.

En cas de maladie, l'employeur accorde un salaire égal à 80% du tarif journalier, après le premier jour d'absence.

7. Autobus gratuits, tous équipés d'une rampe pour les fauteuils roulants.

Tous les transports publics et les bâtiments sont équipés d'entrées pour les personnes handicapées. Dans les grandes villes, les personnes avec des poussettes mais aussi les personnes en fauteuil roulant, montent gratuitement sur tous les bus, à l'aide des grandes portes centrales dédiées.

8. Des prix bas sur les livres pour enfants et libraires spécifiques pour eux.

En Suède, la culture littéraire est profondément ressentie et c'est l'un des passe-temps les plus courants pour divertir les enfants.

9. Zones publiques baby-friendly.

Dans les villes suédoises, il existe de nombreuses aires de jeu pour les enfants, également équipées d'installations appropriées pour les enfants en fauteuil roulant. Les centres commerciaux, ainsi que les salles d'attente de tout type, sont équipés d'endroits gérés par des baby-sitters pour que les parents puissent faire leurs courses tranquillement Changer la couche n'est pas un problème: tout établissement dispose d'un coin où vous pouvez aussi allaiter.

10. Permis de travail pour prendre soin des enfants.

La plupart des lieux de travail suédois sont très flexibles et de compréhensifs concernant les parents employés. Si l'un d'eux a besoin de sortir avant pour prendre un enfant malade à l'école ou pour l'assister pendant quelques jours, la rémunération s'élève toujours à 80%.

Cette absence temporaire peut être prolongée jusqu'à 120 jours pour les enfants de moins de 12 ans. Il est nécessaire de fournir un certificat médical.

Pour les maladies importantes demandant plus de temps et d'argent, les familles peuvent également demander un supplément économique.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci