La Russie sera le premier exportateur d'aliments sans OGM: voici comment Poutine entend écraser Monsanto - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La Russie sera le premier exportateur…
Voilà pourquoi certaines personnes ont un petit trou sur l'oreille (et ce n'est pas un piercing!) 15 exemples d'animaux hybrides qui vont vous étonner

La Russie sera le premier exportateur d'aliments sans OGM: voici comment Poutine entend écraser Monsanto

134.836
Advertisement

La Russie est maintenant presque par définition en opposition avec les États-Unis, et en général avec le monde trop occidentalisé. La dernière déclaration de Poutine laisse entendre que la terre des tsars veulent maintenant se démarquer, même en termes d'aliments: si au cours des dernières décennies les États-Unis ont répandu de manière presque épidémique la nourriture emballée, transformée industriellement et avec des OGM, maintenant le président russe a déclaré que son pays deviendra rapidement le premier exportateur d'aliments non-OGM.

Poutine n'a jamais été favorable à la politique de Monsanto, ni à certaines pratiques d'ingénierie en termes de nourriture.

Pour cette raison, il a adressé au parlement russe son intention de faire devenir la Russie le premier pays dans l'exportation d'aliments non-OGM, produits en respectant l'environnement.

Le président a vivement critiqué la production d'aliments aux États-Unis qui ne serait plus apte à offrir de la nourriture de qualité, saine et écologiquement propre.

"Nous sommes non seulement capables de nous nourrir avec notre terre et nos réserves hydriques, mais la Russie est aussi en mesure de devenir le plus grand fournisseur mondial d'aliments de qualité, ce que les producteurs occidentaux ne sont plus en mesure d'offrir, compte tenu de la demande toujours plus soutenues pour ce type d'alimentation", a déclaré M. Poutine dans son discours.

Advertisement

Poutine va probablement mettre au centre de sa stratégie une approche organique durable.

image: twitter.com

Dans l'esprit de Poutine, la Russie sera pleinement en mesure de fournir les marchés intérieurs des aliments cultivés sur les terres russes en 2020. Cette déclaration fait suite à la récente décision du Kremlin d'arrêter la production en Russie de tout type d'aliment OGM: un grand pas en avant dans lutte internationale contre le géant Monsanto.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci