22 négatifs restés en Antarctique pendant un siècle: voici la mission héroïque que ceux-ci nous racontent - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
22 négatifs restés en Antarctique…
11 photos d'époque que tout le monde devrait regarder 15 coïncidences (chanceuses) si incroyables qu'il est difficile d'y croire

22 négatifs restés en Antarctique pendant un siècle: voici la mission héroïque que ceux-ci nous racontent

3.085
Advertisement

Au début des années 1900, tous les coins de la planète avaient été explorés, sauf l'Antarctique. Cette vaste terre qui émergea en opposition au pôle Nord était connue depuis des siècles mais jusqu'alors, seules des explorations côtières avaient été effectuées.

Parmi toutes les expéditions, la fameuse expédition "Endurance", dirigée par Ernest Shackleton, visait à traverser le pôle Sud. Récemment, des négatifs concernant cette expédition ont été retrouvés, nous révélant certains des moments de cette mission héroïque après un siècle.

En 2013, a été trouvé dans une ancienne cabane construite en Antarctique, un objet précieux qui est resté gelé pendant un siècle.

Ce sont précisément 22 négatifs photographiques qui, une fois développés, ont révélé certains moments de la mission Endurance, qui s'est tenue entre 1914 et 1917.

La oellicule a été trouvée à l'intérieur d'un bloc de glace qui a miraculeusement sauvé le matériel. Les photos sont d'excellente qualité compte tenu de la période et du mode de conservation.

L'expédition dont nous parlons ici fait partie de l'histoire de l'exploration de la planète, grâce à un personnage pour le moins héroïque: le capitaine Shackleton, chef de mission.

L'expédition Endurance a été la première organisée par le Royaume-Uni après la conquête du Pôle Sud par le capitaine norvégien Roald Amundsen.

Advertisement

L'expédition est parti de Londres le 1er août 1914. Cinq mois plus tard, le navire Endurance atteint les mers antarctiques.

Pendant la traversée, le navire a été détruit par l'impact avec une énorme plaque de glace flottante. L'incident s'est produit à des milliers de kilomètres des zones habitées les plus proches.

Les 28 membres de l'équipage ont été confrontés à une situation dramatique: la température variait entre -22°C et -45°C, les réserves étaient limitées et la distance de toute station de réception rendait les communications radio impossibles.

Le navire a été abandonné et les hommes, sous le commandement du capitaine Shackelton, se sont réfugiés sur une banquise où ils ont installé un camp d'urgence avec l'équipement qu'ils avaient pu récupérer du navire.

Ils restèrent au camp d'urgence jusqu'au 8 avril 1916.

Lorsque la banquise commençait à fondre, les hommes décidèrent d'embarquer sur les canots de sauvetage pour atteindre la proche île de l'Eléphants: cependant, l'endroit était hors de portée par rapport aux routes maritimes de l'époque, ainsi les chances de rencontrer des vies humaines étaient très faibles.

C'est à ce moment-là que le capitaine héroïque a pris une décision difficile: il a ordonné au charpentier de l'équipage de renforcer une des embarcations de sauvetage. Il monta sur l'embarcation et quitta l'île pour la Géorgie du Sud, située à 1300 kilomètres.

Le parcours que le capitaine et quatre de ses hommes ont effectué avec lui est encore aujourd'hui très dangereux: le voyage reste l'un des plus audacieux jamais entrepris en mer.

Après 15 jours de navigation, ils arrivent sur l'île. Les stations baleinières sont cependant situées loin de la côte et, n'ayant pas la force de contourner la côte, le capitaine Shackleton décide de traverser la Géorgie à pied.

Après 36 heures de marche, il atteignit les stations baleinières et sans perdre de temps, il organisa l'expédition pour secourir les membres de l'équipage restés sur l'île de l'Elephant.

Advertisement

Le capitaine envoie un SOS. au Royaume-Uni, mais le pays, qui était engagé dans la Première Guerre mondiale, refuse de porter secours en raison du manque de ressources économiques.

Il fallut plus de deux mois pour tenter d'atteindre la côte de l'île de l'Elephant, à cause du mauvais temps et de l'énorme banquise qui l'entourait: le 30 août 1916, le capitaine Shackleton retrouva son équipage et réussit à les sauver en embarquant sur un navire militaire chilien.

 

Le capitaine mourut quelques années plus tard, en 1922, suite à une crise cardiaque intervenue au cours d'une de ses expéditions.

La mission Endurance raconte des jours terribles, de froid, de désespoir, de mort et d'espoirs que nous pouvons revivre grâce à la découverte de 22 négatifs restés intacts après près d'un siècle.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci