Voyage au pays des géants: voilà l'endroit où cette situation est plus fréquente. - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Voyage au pays des géants: voilà l'endroit…
Une petite fille autiste âgée de 6 ans peint des tableaux magnifiques : Angelina Jolie en a même acheté un ! 16 solutions originales pour ranger votre vélo à la maison.

Voyage au pays des géants: voilà l'endroit où cette situation est plus fréquente.

3.058
Advertisement

Arès des années d'études menées en Irlande du Nord, un groupe de scientifiques a officiellement identifié la région du Mid-Ulster comme une zone où la possibilité de naître géant est plus élevée qu'ailleurs dans le monde. Le gigantisme se compose d'une croissance excessive des structures anatomiques du corps et peut causer divers problèmes, en particulier sur le système sanguin et sur le squelette.

via: bbc.com

Le gigantisme est habituellement causé par une tumeur (bénigne) de l'hypophyse qui expose le corps à des quantités excessives d'hormone de croissance (somatotrophine).

Dans certains cas, cette condition peut être transmise par un gène génétiquement modifié, dont la présence se révèle être plus élevé dans le Mid-Ulster qu'ailleurs.

La découverte de ce gène muté mystérieux remonte seulement à 2006 ce qui a donne suite à l'analyse de l'ADN effectué sur les dents d'un géant irlandais célèbre nommé Charles Byrne (1761-1783). Selon des études récentes, le nombre de porteurs de ce gène (appelé AIP) dans cette région du monde est de 1 sur 150, alors que pour la ville voisine de Belfast ce nombre est de 1 sur 1000 et pour le reste du Royaume-Uni de 1 sur 2.000. L'étude a révélé que la ville natale, de Mr Byrne, le porteur de ce gène se trouve, comme par hasard, dans le Mid-Ulster, et que les porteurs vivants du gène AID ont un ancêtre commun qui a vécu il y a 2500 ans.

Advertisement

Le gigantisme est une condition qui ne tue pas, mais qui peut entraîner divers problèmes de santé chez 20% des porteurs du gène.

La plupart des personnes pouvant être liés à cet ancêtre commun ne savent pas qu'elles portent ce gène, mais maintenant que les scientifiques ont une idee plus claire de la situation, la mission est d'informer afin de diagnostiquer au plus tôt et ainsi fournir des soins adéquats qui font plus de 2 mètres et vivent dans des conditions difficiles physiques.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci