Le Village Le Plus Froid Du Monde : Voici Ce Que Cela Signifie De Vivre A-71.2 ° C - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le Village Le Plus Froid Du Monde :…
Voici certaines des solutions les plus absurdes (ou géniales) que nous avons trouvé sur le web Tout le monde connaît les samouraïs, mais peu de gens savent qu’il y avait aussi une version feminine!

Le Village Le Plus Froid Du Monde : Voici Ce Que Cela Signifie De Vivre A-71.2 ° C

12.105
Advertisement

Oïmiakon est un village situé en Sibérie orientale qui détient le titre de village le plus froid sur la planète terre. En 1924 a été enregistré la température record de -71,2 ° C, la température la plus basse jamais enregistrée dans une zone habitée. Oïmiakon est en effet habitée par environ 800 personnes qui vivent dans une situation extrême.

Amos Chapple, un photographe de la Nouvelle-Zélande est allé dans ce village pour documenter les conditions de vie quotidiennes des habitants.

Il n’y a qu’une seule route menant dans et hors du village, et elle est appelée « la route des os » : elle a été construite par des prisonniers des goulags, les camps de concentration soviétiques.

Quand Amos Chen est arrivé, il a été impressionné par la désolation de l’endroit. Sur la place, régnait un vide total. Même les statues semblaient ne pas résister au froid.

Advertisement

En décembre, les heures du jour sont au nombre de trois, et la visibilité est réduite au minimum en raison d’une épaisse couche de brouillard.

La statue de Ivan Kraft, un du premiers gouverneurs de Sakha, la République autonome où se trouve Oïmiakon, passe la plupart de l’année sous une couche de glace.

À l’origine habitée seulement en été par les chasseurs de Rennes, le village est devenu permanent sous la pression du gouvernement soviétique qui voulait rendre sédentaires les populations nomades asiatiques.

Advertisement

Le photographe s'attendait à ce que ses habitants soient habitués à des températures extrêmement basses, mais ce n'était pas le cas : les habitants d’Oïmiakon ont peur de leur froid.

Le sol demeure gelé presque toujours : en hiver, la température moyenne est à -45 ° C et la très courte période d'été touche les 25° c. Ces chaussures d’été sont utilisées seulement quelques jours par an.

La population vit dans les maisons chauffées au charbon où les températures atteignent 30° C pour absorber beaucoup de chaleur et résister plus longtemps à l’extérieur.

La vie est bien différente ici. Par exemple les portables s'abîment irrémédiablement sous les -40 degrés.

La salive se congèle à l'instant et le froid semble scier les jambes.

Aucune terre cultivées ici, l'alimentation se limite au gibier, poisson et lait.

Les voitures doivent être allumées constamment.

Une station de gaz. Les employés travaillent seulement toutes les 2 semaines pour éviter des problèmes de santé sévère après une longue exposition au froid.

Des petits cafés existent pour se réchauffer un peu.

Les salles de bains sont construites à l'extérieur des maisons pour empêcher que leau gèle dans les conduites d’eau.

Le chauffage fonctionne 7/7j et 24/24h.

Un monument célèbre la température la plis basse jamais atteinte: -71,2 °C en 1924.

Le fleuve Indigirka ne gèle pas grâce aux sources d'eau chaude souterraines.

Le charbon pour se chauffer.

Un seul magasin existe ici.

Les animaux sont chauffés eux aussi.

La majorité de la population se compose des peuples autochtones de Yakoutie, mais il y a aussi des Russes et des Ukrainiens qui ont émigré durant la période soviétique.

La procédure pour réchauffer la voiture après la nuit.

Les vagabonds font des feux pour se réchauffer.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

x

Recevez les meilleurs articles!

Inscrivez-vous à Curioctopus.fr et ne manquez pas les meilleures histoires de la semaine.

En vous inscrivant à la newsletter, vous acceptez la Confidentialité de Curioctopus.fr

Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci