Apprenez à Faire La Différence Entre Une Crise Cardiaque, Un Arrêt Cardiaque Et Un AVC. Cela Peut Sauver Des Vies. - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Apprenez à Faire La Différence Entre…
La dernière édition du championnat du monde de la barbe et de la moustache s'est terminée: voici les meilleurs participants Ils cuisinent plus de 1000 repas pour les victimes de l'ouragan mais personne n'en parle : un simple message va tout changer.

Apprenez à Faire La Différence Entre Une Crise Cardiaque, Un Arrêt Cardiaque Et Un AVC. Cela Peut Sauver Des Vies.

1.563
Advertisement

Crise cardiaque, arrêt cardiaque, accident vasculaire cérébral (AVC) ... Souvent, ces termes sont utilisés par les non-praticiens pour indiquer ce qui selon eux s’avère être plus ou moins le même type de problème.
Mais, est-ce que vous savez ce qui les différencie ? Le savoir signifie reconnaître les symptômes qui accompagnent ces malaises ce qui s’avère très utile pour intervenir à temps et pour éviter le pire. 

image: Source

Infarctus (ou crise cardiaque)

Lorsque nous utilisons ce mot, nous parlons de l'«infarctus du myocarde», c'est-à-dire de la mort d'une partie du muscle cardiaque appelé infarctus du myocarde. Sa mort est due à une absence prolongée de circulation sanguine, très souvent due à l'obstruction d'une des artères coronaires. Le degré d'obstruction peut être différent(transitoire, partiel ou total) et causer différents dégâts. Le symptôme le plus fréquent est une forte douleur thoracique qui se propage rapidement vers l'épaule et le membre gauche. Même dans ce cas, bien sûr, ce qui fait la différence, c'est la rapidité de l'aide hospitalière.

Arrêt cardiaque

Il s'agit d'une insuffisance cardiaque soudaine en raison d'un dysfonctionnement électrique qui provoque une altération nette (sinon cessation) du rythme des battements cardiaques et l'inefficacité conséquente de sa mécanique. C'est le pire des problèmes présentés parce que le temps d'intervention avec la réanimation cardiopulmonaire pour sauver la personne et éviter les dommages au cerveau est très faible: dix minutes au plus. Malheureusement, comme mentionné, le début de l'arrêt cardiaque est souvent dépourvu de symptômes, bien que dans certains cas, la personne ressente des premières palpitations, des étourdissements, de la dyspnée et des douleurs thoraciques. Bref, tout dépend de l'intervention rapide des secours. 

AVC

L'accident vasculaire cérébral (ou accident vasculaire cérébral apoplectique) est différent de la crise cardiaque ou de l'arrêt cardiaque parce qu'il y a un lien avec le cerveau. Il s'agit d'une mauvaise circulation sanguine vers le cerveau qui cause la mort de ses cellules. On distingue deux types d'AVC: l'AVC ischémique qui se caractérise par un manque de circulation sanguine et l'AVC hémorragique causé par des saignements. Les symptômes peuvent être transitoires ou permanents et se traduisent généralement par une incapacité soudaine à se déplacer ou à percevoir une partie de son corps, à des problèmes d'élocution ou de la perte d'une partie de la vue. Le principal facteur de risque d'AVC est l'hypertension.

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

x

Recevez les meilleurs articles!

Inscrivez-vous à Curioctopus.fr et ne manquez pas les meilleures histoires de la semaine.

En vous inscrivant à la newsletter, vous acceptez la Confidentialité de Curioctopus.fr

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci