Il Déjoue Un Enlèvement Pendant Ses Heures De Travail, Mais Au Lieu De Recevoir Un Prix Il Reçoit Une Lettre De Licenciement - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il Déjoue Un Enlèvement Pendant Ses…
Un célèbre escort boy révèle ce que les femmes veulent VRAIMENT de lui ... Et ce n'est pas si banal 22 inventions qui existent SEULEMENT au Japon... mais qu'on devrait exporter partout dans le monde!

Il Déjoue Un Enlèvement Pendant Ses Heures De Travail, Mais Au Lieu De Recevoir Un Prix Il Reçoit Une Lettre De Licenciement

2.507
Advertisement

Il y a des emplois pour lesquels s'éloigner de son poste sans autorisation peut conduire à des conséquences graves, mais si vous deviez assister à une querelle entre adultes où un enfant est susceptible d'être enlevé,que feriez-vous? Un jeune homme prénommé Dillon Reagan n'a pas pu rester de glace et cela lui a coûté la place. Quelques jours après avoir déjoué un kidnapping, en effet, il a reçu une lettre de licenciement.

 

via: kgw.com

Un épisode archivé en 10 minutes devient un question publique.

L'homme raconte: «ma collègue et moi avons entendu des cris provenant du parking du Home Depot où je travaillais et donc je suis sorti. Il y avait une femme en train de se disputer avec l'homme et criait: "A l'aide! Il enlève mon bébé". Je suis donc intervenu en essayant de l'arrêter et en appelant la police immédiatement, qui est arrivée peu de temps après. En dix minutes, le bébé était sain et sauf et en sécurité avec sa mère alors que j'étais de retour à mon poste."

 

Même pas un mois plus tard, Dillon reçoit une lettre de licenciement.

Dans la lettre, il est expliqué que la décision a été prise car les normes de sécurité de la société n'ont pas été respectées, même si c'était pour une bonne cause.

 

Advertisement

Le garçon a décidé de partager cet épisode avec le monde de Facebook et ce qui s'est passé après est tout aussi discutable...

Après avoir reçu des milliers de commentaires et de soutiens, il semble que la société de Dillon a commencé à émettre des déclarations indiquant qu'elle avait proposé à l'homme de réintégrer son poste de travail. Dommage qu'il n'en savait rien... Quand Dillon les a contactés par courriel, les responsables du personnel se sont excusés et lui ont demandé de retravailler pour eux, mais Dillon était réticent à l'idée d'accepter leur offre. C'est seulement après la proposition d'une augmentation de salaire que les deux parties se sont mis d'accord.

Quand on pense que Home Depot aurait pu s'épargner cette mauvaise publicité et l'argent de cette augmentation avec une belle poignée de main et un «bravo»...

Tags: UsaAbsurdesHistoires
Advertisement

Partagez votre commentaire!

x

Recevez les meilleurs articles!

Inscrivez-vous à Curioctopus.fr et ne manquez pas les meilleures histoires de la semaine.

En vous inscrivant à la newsletter, vous acceptez la Confidentialité de Curioctopus.fr

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci