Grossesses Non Désirées: Les Méthodes De Contraception Les Plus Curieuses Utilisées Au Cours De L'histoire. - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Grossesses Non Désirées: Les Méthodes…
10 astuces de grand-mère pour garder la famille au chaud ... sans utiliser le chauffage L'ange de la mort, le médecin d'Auschwitz dont les expérimentations étaient trop inhumaines pour en parler

Grossesses Non Désirées: Les Méthodes De Contraception Les Plus Curieuses Utilisées Au Cours De L'histoire.

3.187
Advertisement

Quand on parle de l'histoire de la procréation, on pourrait penser que dans le passé lointain personne n'y voyait de problème, avoir un enfant l'un après l'autre était considéré comme normal, personne ne pensait à éviter que cela arrive. Cependant, l'histoire nous dit que les méthodes de contraception pour empêcher les grossesses existent et ont été utilisées depuis l'époque de l'Egypte ancienne; La première preuve de ces méthodes remonte à 1800 avant JC environ, cette preuve se trouve dans le Papyrus de gynécologie de Kahun, le plus ancien texte médical jamais trouvé à ce jour. Mais ce n'est qu'avec l'invention du préservatif que l'on peut parler de prévention fiable, exception faite des méthodes utilisées par nos ancêtres pour éviter de se retrouver avec un bébé dans les bras?

Le préservatif comme nous le connaissons aujourd'hui a été invente en 1855, mais déjà du temps des égyptiens (1500 av. JC) il en existait un fait avec les intestins des animaux.

image: Wellcome Trust

Le fait d’insérer quelque chose dans l’utérus pour empêcher les grossesses a toujours été une idée répandue. A l’époque romaine, par exemple, on utilisait des stérilets en bronze comme sur la photo.

image: London Science Museum
Advertisement

Dans la culture égyptienne, on fait référence aussi à l'utilisation d'un mélange de miel et de bouse de crocodile et à l'insertion de feuilles d’acacia dans l'organe génital féminin pour bloquer le passage du sperme.

Durant la Grèce antique, par contre, on avait recours à la tisane de silphium, une espèce de fenouil géant, tellement utilisé à l’époque qu'il coûtait une fortune, aujourd'hui il n'existe plus.

image: Wikimedia

En France en 1600, on croyait qu'il fallait boire du jus d'oignon...

image: Pinterest
Advertisement

...Alors qu'au Canada, on avait recours aux testicules de castor imbibées de liqueur.

Pour parler d'une époque plus récente, dans les années 60, les femmes américaines se faisaient des lavages vaginaux avec du cola pour évacuer le sperme après un rapport.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

x

Recevez les meilleurs articles!

Inscrivez-vous à Curioctopus.fr et ne manquez pas les meilleures histoires de la semaine.

En vous inscrivant à la newsletter, vous acceptez la Confidentialité de Curioctopus.fr

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci