Le Cas Alan Turing: Après 50 Ans, Le Gouvernement "pardonne" Les Hommes Condamnés Pour Homosexualité - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le Cas Alan Turing: Après 50 Ans, Le…
Le gouvernement impose le voile: voilà les photos puissantes de la protestation des femmes iraniennes en 1979 Voilà certains restes de défunts qui cachent des détails terrifiants

Le Cas Alan Turing: Après 50 Ans, Le Gouvernement "pardonne" Les Hommes Condamnés Pour Homosexualité

5.567
Advertisement

Il réussit à décrypter Enigma, le système allemand pour communiquer pendant la Seconde Guerre mondiale, voici Alan Turing, un génie mathématicien sans lequel le deuxième conflit mondial aurait pu durer plus et sans lequel l'ordinateur n'aurait pas été conçu...

Mais Alan était coupable d' "attraction pour les personnes du même sexe" et être gay dans les années 50 voulait dire accomplir un crime impardonnable. Mais des années après sa mort, Alan a enfin eu le pardon, en obtenant justice pour lui et les homosexuels...

Alan Turing a montré au cours de sa vie un intérêt et un talent pour les codes et les chiffrements, raison pour laquelle le 4 septembre 1939, trois jours après l'explosion de la Seconde Guerre mondiale, Turing se présenta à Bletchley Park, siège du Government Code and Cypher School.

Le but? Avec d'autres mathématiciens et physiciens, il devait contribuer à déchiffrer Enigma, le système de communication Allemand, système qu'il réussit à décrypter avec la "machine de Turing" (modèle conceptuel à la base de l'ordinateur moderne), avec lequel on pouvait savoir en avance les mouvements stratégiques des Allemands.

Mais Alan Turin était homosexuel, condition qui à cette époque représentait une faute condamnable au tribunal. Ainsi, en 1952, Turing fut exonéré de ses recherches et contraint à la castration chimique, pour éviter la détention.

La fin d'Alan fut encore plus douloureuse: il mourut deux ans après pour empoisonnement, le 7 juin 1954. L'enquête décréta qu'il s'était suicidé, même si de nombreux experts pensent qu'il a été assassiné parce qu'il avait eu accès à des informations réservées.

Advertisement

Enfin, en Grande-Bretagne on lui a accordé le "pardon de sa majesté" qui a rappelé la valeur des recherches de l'homme pour accélérer la fin du conflit mondial.

Les activistes peuvent maintenant célébrer le pardon, en rappelant que les gens condamnés pour homosexualité en Grande-Bretagne sont au nombre de 50 mille environ...

Advertisement

Partagez votre commentaire!

x

Recevez les meilleurs articles!

Inscrivez-vous à Curioctopus.fr et ne manquez pas les meilleures histoires de la semaine.

En vous inscrivant à la newsletter, vous acceptez la Confidentialité de Curioctopus.fr

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci